Le périnée: un muscle à bichonner!

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Ici malgré la pluie tout va bien, on a profité d’un weekend calme avec un enfant sur trois (Camille vendredi soir et Maël hier) et on se prépare lentement mais sûrement pour les fêtes qui arrivent!).

Après trois grossesses (avec une douzaine de kilos pris à chaque fois),  trois accouchements par voie basse (dont eux avec une grosse tête lol) et avec des années de course à pied derrière moi, je vous laisse imaginer l’état de mon périnée malgré pas mal de séances de rééducation! C’est donc avec intérêt que j’ai découvert et essayé LA SONDE DE REEDUCATION PERINEALE Urgo Mia, reliée à une application sur mon téléphone pour pouvoir faire des exercices tranquillement à la maison.

urgo

Avant de rentrer plus en détails dans le fonctionnement de la sonde, mais aussi un peu plus dans mon intimité puisque je vais vous révéler pourquoi j’en ai encore besoin, un petit rappel anatomique s’impose: le périnée est un petit hamac composé de muscles qui s’étend du pubis au rectum. Son rôle est primordial, en plus de soutenir tous les organes du petit bassin, il garantit les contrôles des fonctions urinaires et digestives. Par ailleurs, il permet d’avoir des sensations lors des rapports sexuels. Mais ce muscle est mis à rude épreuve tout au long de notre vie par différents facteurs: grossesse et accouchement, ménopause et bouleversements hormonaux, constipations répétées, travail sédentaire, sport intensif, mauvaise posture…

urgoAlors maintenant qu’on sait un peu mieux de quoi on parle, on va pouvoir parler des différentes façons de pratiquer la REEDUCATION DE NOTRE PERINEE car on l’aura bien compris, c’est un muscle très important pour nous, les femmes! Et on doit bien l’avouer, c’est un sujet encore trop méconnu, un peu tabou aussi, même si on en parle beaucoup plus aujourd’hui qu’à l’époque de ma maman par exemple! (D’ailleurs, quand elle a vu les différentes séances de rééducation que j’ai pu avoir et quand elle me voit l’entretenir encore aujourd’hui, elle regrette de ne pas l’avoir fait elle aussi!).

urgo

Comme je vous le disais en préambule, mon périnée a beaucoup souffert entre mes grossesses, mes accouchements et tout le sport que je fais (la course à pied en particulier) et malgré les séances que j’ai pu faire après chaque accouchement (j’ai été une élève sérieuse sur ce coup!), j’ai encore des soucis de fuites urinaires (quand je cours ou que je saute sur place, quand j’éternue aussi parfois) qui me montrent qu’il a encore besoin d’être renforcé et que cette sonde tombe donc à pic pour m’aider! Et encore, heureusement que j’ai limité les dégâts en faisant mes séances de rééducation après chaque accouchement! Ce qui rassure d(un certain coté c’est qu’en parlant de ce sujet autour de moi, je constate que je suis loin d’être la seule à souffrir de fuites urinaires. D’ailleurs, 18% des femmes ente 25 et 28 ans, 38% entre 40 et 55 ans et 47% à partir de 55 ans en subissent les conséquences.

urgo

Comme je vous disais donc j’ai effectué ma rééducation après chaque accouchement car j’ai été sensibilisée dès mes cours de préparation sur l’importance de prendre soin de mon périnée et je ne regrette pas de l’avoir fait! Pour Maël, j’avais eu une rééducation « classique » donc avec une sonde ressemblant à celle dont je vous parle aujourd’hui et de petits exercices à réaliser. Pour Camille et Anaïs, j’ai eu une « rééducation manuelle par visualisation ». Je dois avouée qu’au début j’étais assez dubitative et pas très à l’aise avec les exercices proposés mais au fur et à mesure j’ai commencé à bien les intégrer et l’avantage est que je peux continuer à les faire à la maison maintenant que je sais ce que je dois ressentir. Mais sans la sage-femme pour valider ou pas, je ne suis quand même jamais sûre de les réaliser parfaitement.

urgo

 C’est dans ce contexte que la sonde URGO MIA est entrée dans ma vie pour m’aider à muscler encore plus mon périnée pour diminuer au maximum mes fuites qui peuvent être très gênantes dans certaines situations. Car oui, malgré ce que pas mal d’entre vous ont pensé en la voyant, il s’agit bien d’une sonde de rééducation et pas d’un vibromasseur!!! Cette sonde intelligente de renforcement du périnée peut s’utiliser en parallèle des séances de rééducation menées en cabinet ou plus tard (comme moi) pour l’entretenir et le renforcer. Il ne faut pas l’utiliser si l’on porte un anneau vaginal et il faut demandé un avis médical avant utilisation si on porte un stérilet, si on a accouché depuis moins de six semaines, si on a des douleurs ou des cicatrices vaginales. Elle a une autonomie de 3 ans et est garantie deux ans. Elle est reliée en bluetooth avec l’application Urgo Mia disponible sur IOS et Android.

urgo

 Entrons maintenant plus en détails dans le fonctionnement de cette sonde reliée à une application dont vous voyez des images depuis le début de votre article (et en exclusivité vous pouvez découvrir le travail de mon périnée, vous en avez de la chance et surtout vous pouvez vous rendre compte qu’il a encore bien besoin de se renforcer!). Lors de la première connexion, on rentre nos informations et on  a le choix entre différents programmes selon les soucis que l’on rencontre. J’ai choisi « inconfort urinaire » vu que c’est ce qui me dérange le plus au quotidien. Ensuite, j’ai donc un planning de 10 séances à effectuer, à raison de 3 séances par semaine. Ce qui est bien c’est que les séances sont rapides (entre 4 et 10 minutes) et les exercices clairs. Moi, je fais généralement mes séances avant de m’endormir car comme il faut se concentrer aussi sur sa respiration, cela me permet de me détendre avant une bonne nuit.

urgo

Il existe différents types d’exercices: le verrouillage (contracter au maximum le périnée puis le relâcher sur une courte durée plusieurs fois afin de développer l’agilité de nos muscles pelviens ainsi que leur vitesse de contraction), l’endurance (contracter moyennement fort pendant une durée de plus en plus longue en fonction de nos progrès), la résistance (contracter le périnée et le relâcher plusieurs fois d’affilée afin de travailler les fibres musculaires lentes responsables du tonus de base), le relâchement (contracter au maximum pour relâcher lentement afin d’arriver à un plancher pelvien complètement détendu). Durant chaque exercice, on visualise en temps réel la contraction de notre muscle sur l’écran ce qui nous permet de mieux comprendre de quelle manière agir efficacement sur notre périnée pour le contrôler et rectifier le tir (même si ce n’est pas toujours facile! La preuve sur les graphiques de ma première séance).

urgo

A la fin de chaque séance, nous obtenons un score et le détail de nos « performances » dans chaque type d’exercices, qui nous permet de visualiser facilement nos progrès, nos points faibles… Pour le moment je suis à mi-parcours de mon programme et les résultats commencent à se faire sentir, déjà mes scores s’améliorent mais surtout durant mes dernières footings, je n’ai quasiment pas eu de fuites, c’est donc très positif et me donne envie de continuer à l’utiliser pour renforcer encore mon périnée! Après il est certain que c’est un investissement, 179 euro (ce serait tellement chouette que la sécurité sociale en rembourse une partie!) mais se sentir mieux au quotidien et ne plus être gênée pendant mes séances de sport ou mes jeux avec les enfants, ça n’a pas de prix!

Pour en savoir encore plus sur cette sonde intelligente, vous pouvez vous rendre sur le site URGO TECH ou la page URGO MIA . Et dans tous les cas, mesdames, prenez soin de votre périnée et ne négligez surtout pas votre rééducation. Ce ne sont pas toujours des moments agréables mais c’est tellement important!

Et avec le code MAMANCOMBLEE, jusqu’au 28 février 2019, vous aurez droit à une réduction de 15 euro sur l’achat d’une sonde.

Bonne journée!