Des petites filles ravies avec leurs Boxy Girls!

Coucou tout le monde!

A la maison, j’ai deux petites puces (et un grand garçon aussi d’ailleurs à ses heures perdues) qui adorent les poupées sous toutes les formes mais aussi la mode et tous les accessoires qui vont avec. Du coup, quand BESTOFTOYS nous à proposé de nous envoyer des poupées Boxy girls avec leurs accessoires, je vous garantis que nous n’avons pas hésité une seconde! Vous avez d’ailleurs pu voir l’excitation des filles à la réception pour ceux qui nous suivent au quotidien sur la page.Avant de vous présenter un peu plus en détails Willa, Brooklyn et leurs accessoires, je vais vous présenter brièvement Best of toys qui fait parti du même groupe que best of tv don’t je vous au déjà parlé plusieurs fois. L’entreprise Best of Toys appartient au groupe M6 et est spécialisée dans le marketing de l’innovation grand public depuis 1983. Toute l’équipe prend le plus grand soin à sélectionner des produits de qualité en parcourant tous les plus grands salons mondiaux pour trouver toujours des nouveautés originales, innovantes pour surprendre et faire rêver nos enfants.Sur le site nous pouvons ainsi trouver des voitures, des circuits, des poupées, des peluches, des jeux créatifs, des articles de sport qui peuvent ensuite être livrés dans toute la France. Et comme tous les articles qui y sont proposés sont en stock, nous sommes assurés d’être livrés rapidement lorsque nous passons commande. Et comme la sécurité de nos enfants est quelque chose d’essentiel pour nous patents, tous les produits sont testés et contrôlés en laboratoire selon les normes européennes.Place à présent aux produits que nous avons eu la joie de recevoir et que vous découvrez en images depuis le début de l’article. Tout d’abord , les filles ont chacune reçu une poupée: WILLA pour Anaïs (le rêveuse blond comme les blés comme ma puce avec un look bohème chic) et BROOKLYN pour Camille (la châtain influenceuse punchy). Donc sans que cela soit fait exprès, chacune a reçu une poupée qui lui ressemble! Il existe deux autres modèles de poupées à collectionner: Riley la rockeuse et Nomi la branchée. Les filles les ont déjà mises sur leur liste pour le Père-Noël d’ailleurs!Chaque poupée est livrée avec quatre petits colis shopping contenant un message, un ou deux stickers et un ou deux accessoires de mode: vêtements, chaussures, sacs à mains, accessoires de maquillage (en tout plus de 100 articles à collectionner!) et ressemblent en tout point aux colis que nous pouvons nous-mêmes recevoir (étiquette d’expédition, adresse de livraison, poids, les accessoires sont emballés avec soin dans une feuille de soie…)

Et comme quand on a une super poupée comme ça, on a forcément envie d’avoir plein d’accessoires, il est aussi possible d’acheter des petits colis dans le Fashion pack pour pouvoir leur faire changer de looks au gré de ses envies! Et je peux vous garantir que l’emballage sous forme de petits colis a eu un succès fou ici! C’est d’ailleurs Maël qui s’en est chargé pour ses sœurs et qui a ensuite eu la lourde tâche de leur partager les accessoires pour que tout le monde soit content et satisfait!En tout cas, ici je pense que vous avez pu le constater aux sourires radieux ces poupées ont eu un vrai succès, depuis qu’on les a reçues. Elles s’amusent à les habiller, les déshabiller, changer leurs chaussures, leurs bijoux, les coiffer… Bref ça n’arrêter pas et le mieux c’est qu’elles s’inventent tout un tas d’histoires avec, c’est ce que j’adore avec ce type de jouets, c’est qu’ils permettent de développer l’imagination de nos loulous!Mais les filles ne sont pas les seules à apprécier ces poupées fashion! Maël s’amuse souvent avec notamment dans le bain avec les tout petits accessoires à leur mettre et leur enlever mais aussi à leur faire faire des combats avec ses Lego! Comme quoi, elles peuvent avoir plein d’utilisations différentes selon ce que les enfants imaginent mais elles peuvent plaire à tout le monde!

Et chez vous des fans de poupées et de mode?

Bonne journée!

Tous aux abris! Nerf a envahi la maison!

Coucou tout le monde!On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un super colis que nous avons eu le plaisir de recevoir car nous avons la chance de faire parti de la Max’s family depuis quelques mois désormais. Et je vous garantis que quand les loulous ont vu arriver cet énorme colis à la maison, ils n’avaient qu’une hâte: l’ouvrir pour voir ce qu’il pouvait contenir et ils n’ont pas été déçus! En effet, ce ne sont pas moins de quatre produits de la marque Hasbro qu’ils ont pu découvrir: Nerf Titan (dont nous allons parler aujourd’hui), Cubby l’ours câlin, l’atelier à pizzas Play Doh et le jeu Ray mon plombier.Pour être la plus complète possible, sans que l’article ne soit trop long, j’ai décidé d’en consacrer un à chaque jouet reçu. Et avant cela, comme à notre habitude, nous allons nous attarder sur les deux marques qui nous gâtent aujourd’hui: Maxi Toys et Hasbro.MAXI TOYS SA est une société très présente en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Turquie, en France, au Maroc, en Roumanie et en Italie, créée en 1989. Elle comptabilise désormais plus de deux cent cinquante magasins. Pour permettre à leurs clients d’avoir la plus large gamme de produits au meilleur prix, ils ont mis en place une politique d’achats dynamiques. Mais ils sont aussi très à l’écoute de leurs clients et font tout pour leur proposer la meilleure sélection de jouets possibles que ce soit avec leurs propres marques (je vous en avais parlé dans mes articles sur la marelle et le panier de basket) ou de grandes marques (comme Hasbro aujourd’hui, Lego dans mon dernier article…).Passons désormais à la seconde marque à l’honneur: HASBRO. Il s’agit d’une société américaine spécialisée dans les jeux et les jouets créée en 1923 par les frères Henry et Helal Hassenfeld à Providence. Son nom est la contraction de Hassenfeld Brothers. Au tout début, il s’agissait d’une entreprise textile qui s’est ensuite diversifiée dans les accessoires de papeterie et périscolaires avant de se convertir au jouet dans les années 40. Plusieurs marques ou leurs déclinaisons ont fait son succès au cours des années: Monsieur Patate lancé en 1952, GI Joe en 1964, My Little Pony en 1983…Dans les années 1980, la société décline ses marques en séries télévisées puis dans les années 2000 en longs métrages. Un autre Pan très important de son activité sont les jeux de société avec l’achat de Milton Bradley Company en 1984 puis de Tonka maison mère de Kenner, Parker et Plays Kool en 1991. Hasbro est désormais un des géants du jouet, présent sur tous les fronts avec aussi de nombreuses licences telles que Disney, Pokémon, Jurassic Park, Power Rangers (depuis 2018), Peppa Pig et PJ Masks depuis août 2019. Une société en constante évolution donc pour toujours satisfaire au mieux ses clients et les surprendre!Il est temps à présent de nous intéresser plus en détails au jouet que vous découvrez en images depuis le début de l’article et qui a immédiatement suscité l’enthousiasme des loulous (et de tous les enfants venus à la maison d’ailleurs!): le Nerf Élite Titan! Il faut dire que juste la taille de la boîte est impressionnante et donne vraiment envie de l’ouvrir pour commencer à jouer avec. Ce jouet est destiné aux enfants (sur le site ils disent garçons mais je ne vois pas pourquoi, les filles s’amusent tout autant avec, il y a encore du travail pour faire évoluer les mentalités) entre 8 et 14 ans.Sur les photos et les vidéos, vous allez voir qu’Anaïs joue aussi avec (forcément elle a envie de tout faire comme les grands) mais il est vrai que pour elle le pistolet est un peu lourd (il pèse tout de même près de 4kg) et elle n’est pas toujours très attentive à l’endroit où elle jette les fléchettes (mais cela permet aussi un apprentissage en lui montrant que cela peut être dangereux et/ou faire mal). L’idéal pour profiter pleinement de ce Nerf serait bien sûr d’en avoir plusieurs pour que chaque enfant puisse se défendre et mettre en difficulté son adversaire. Mais même avec un seul, je vous garantis qu’ici il y a de grandes parties de rigolade que ce soit entre eux trois ou a plus quand il y a les copains. Ils partent tous dans le jardin, désignent celui qui sera le chasseur comme ils disent puis partent en courant se cacher pour éviter d’être touchés par les fléchettes. Et pour se faire, il faut développer pas mal de compétences: le sens de l’observation, la rapidité, le don de se dissimuler, la dextérité pour esquiver les fléchettes…). Du côté du chasseur, il faut aussi être habile et savoir bien viser pour toucher sa cible sans lui faire mal (on a fixé cette règle dès le début, si ça fait mal c’est que le jouet est mal utilisé et le point ne peut pas être validé).Je dois vous avouer qu’au début j’avais quelques a priori contre ce genre de pistolets que je trouvais trop guerriers. Mais quand je vois la façon dont mes loulous jouent avec, toutes mes craintes se sont évanouies. En effet, ils n’y mettent aucune violence derrière et pour eux il s’agit juste de réussir à viser une cible sans mettre quoique ce soit de guerrier derrière. Du coup, je les laisse désormais y jouer sans inquiétude.Et puis, on peut aussi avouer que les enfants ont la chance de commencer leur découverte de Nerf avec un modèle de compétition: un blaster colossal doté d’un canon rotatif et entièrement motorisé pour tirer rapidement un déluge de cinquante fléchettes! Pour aider les enfants à mieux le tenir, il est vendu avec une bandoulière bien pratique et il est compatible avec la plupart des chargeurs à fléchettes de la marque Nerf Élite. Mais ces fléchettes me direz-vous, pas trop dangereuses? Bien entendu, comme pour tous les jouets de ce genre, il faut bien dire aux enfant de ne pas viser la tête ou les parties intimes et s’ils l’utilisent en intérieur de ne pas tirer vers les écrans. Mais si elles sont utilisées correctement, les enfants ne courent aucun danger car elles sont composées de mousse et pourvues d’embouts creux et souples. La preuve, depuis le temps qu’ils l’utilisent maintenant, je n’ai jamais eu une seule crise de larmes à cause d’une fléchette qui aurait fait mal. Et pourtant j’ai trois pleureuses à la maison, mdr!On peut donc dire que ce jouet a su faire sa place à la maison et qu’il est même devenu une des stars du moment. Les trois se battent presque pour avoir le plaisir de tirer quelques fléchettes! Camille me disait même l’autre jour « c’est le meilleur des jouets du monde! », et ça c’est pas rien dans la bouche d’une petite fille passionnée de poupées et de figurines! Mes trois petits testeurs mettent donc la note maximale à ce Nerf et remercient de tout cœur Maxi Toys de leur avoir permis de le découvrir.

Et vous, des adeptes de Nerf dans votre entourage?

Bonne journée!

Des bonbons Fizzy ou un sort?

Coucou tout le monde!

Mine de rien, le temps a filé depuis la rentrée, même si j’ai l’impression que c’était hier, et dans quelques jours ce sera un moment très attendu par mes trois loulous: Halloween. Et qui dit Halloween, dit aussi bonbons, en tout cas si vous voulez éviter les mauvais sorts! Pour cette occasion, les enfants ont eu la chance de recevoir un colis gourmand de la part de notre fidèle et généreux partenaire FIZZY DISTRIBUTION .Avant de vous présenter en détails les friandises reçues pour cet événement, je vais vous présenter la marque qui nous fait l’honneur de nous gâter car même si j’ai déjà écrit un article à leur sujet, je suis persuadée que vous ne l’avez pas tous lu! Vous pouvez l’avouer, ne vous inquiétez pas, je ne vous en tiendrai pas rigueur (quoique, mdr)…FIZZY est une société créée en 1978 par Edgard Vandoorne qui a parcouru toute l’Europe pour ramener des idées gourmandes et diversifier ses sucreries. Au fil des années, ses enfants lui ont succédé et l’entreprise s’est spécialisée dans la confiserie ludique car la grande originalité de la marque est d’accompagner ses friandises de petits jouets ou peluches pour le plus grand bonheur des enfants!Pour y parvenir, l’entreprise possède une équipe de design qui travaille toute l’année pour créer plus de quatre-vingts nouveaux produits par an. Quelle imagination! On peut trouver leurs produits dans nos boulangeries, nos magasins de proximité, nos supermarchés (Auchan, Leclerc, Carrefour, Intermarché, Système U…) et nos enseignes spécialisées. Et, preuve de leur notoriété, on la retrouve aussi dans plus de quarante-trois pays sur les cinq continents.Passons maintenant à la découverte des quatre produits contenus dans le colis avec un des préférés d’Anaïs: la tirelire citrouille d’Halloween remplie de pastilles de couleurs chocolatées! Elle qui n’aime pas les bonbons était juste aux anges de découvrir du chocolat dans le colis! Son frère et sa sœur ont dû jouer des coudes pour en goûter aussi! Par contre, ils n’ont pas réussi à pouvoir récupérer la tirelire une fois vidée de ses friandises… Elle trône désormais sur l’étagère de la chambre de ma canaille préférée!Autre friandise, autre coup de cœur qui a fait l’unanimité: la sucette guimauve en forme de citrouille! On a tous craqué sur son look, elle est juste trop mignonne! Du coup, pour le moment, personne n’a encore osé croquer dedans, ils ont envie de la garder intacte en décoration! C’est assez rare pour le souligner que mes deux gourmands ne succombent pas à la tentation d’une sucette! Comme quoi la marque a bien réussi son pari d’allier les confiseries et les « jouets ». En magasin, vous pourrez aussi découvrir des sucettes Frankenstein et Pirate pour compléter votre collection et pourquoi pas faire une jolie table « effrayante » si vous pensez fêter Halloween entre amis ou en invitant des copains pour vos loulous. Elles peuvent aussi être sympa à donner aux enfants qui passeront faire leur tournée le 31 au soir, ça change!Enchaînons maintenant avec la confiserie qui a suscité l’enthousiasme chez Maël et Camille (le seul pour lequel Anaïs n’a pas eu de réelle réaction puisqu’elle ne goûte aucun bonbon): le paquet de 101 sachets remplis de bonbons qui explosent dans la bouche avec 5 goûts différents: fraise, cerise, pomme, orange et framboise.Sitôt reçu, sitôt essayé et approuvé par les enfants qui adorent ce côté pétillant! Et ça a réveillé plein de souvenirs en moi! En effet, quand j’avais leur âge, j’adorais ce genre de bonbons et je me souviens des fou-rire que l’on partageait avec les copains en les mettant sur nos langues et en les tirant pour les entendre pétillant, exactement comme Camille sur la photo! J’adore ces moments où je me rends compte que malgré les années, beaucoup de choses demeurent malgré tout dans les cours de récréation. Et ça fait du bien dans notre monde où tout va toujours trop vite.On termine avec le produit qui déchaîne toutes les passions à la maison: la peluche toute douce aux couleurs d’Halloween garnie de petits chocolats. Elle a tout pour combler mes enfants: elle est « trop chou » comme ils disent, donne envie de lui faire des câlins et en plus tout le monde a succombé aux petits chocolats qui l’accompagnaient.Depuis que nous l’avons reçue (elle est bien évidemment dépourvue de ses chocolats désormais, lol), elle suscite toujours autant d’intérêt et les enfants se la font passer à tour de rôle chaque soir pour avoir le privilège de dormir avec! Et certains soirs, j’aurais presque envie de la serrer très fort contre moi, moi aussi!Ce colis a donc fait l’unanimité une fois de plus, les sucreries ont été autant appréciées que les petits jouets. Le gros avantage est que du coup, il leur reste quelque chose après la dégustation et des choses utiles en plus alors ils adorent et moi aussi. Les enfants remercient FIZZY pour sa confiance et seront toujours prêts à vous faire découvrir leurs friandises à l’avenir!

Et vous, que pensez-vous de ces confiseries? Pensez-vous en acheter pour Halloween?

Bonne journée!

Avec Buki, on fabrique nos produits de beauté naturels!

Coucou tout le monde!

Avec les loulous, on adore les jeux qui nous permettent en même temps d’apprendre des choses, d’en fabriquer et de partager un moment tous ensemble. Alors quand Léa m’a contactée pour nous proposer de tester un des nouveaux coffrets de BUKI FRANCE (je ne sais pas si vous vous souvenez mais Maël avait eu le grand plaisir de découvrir un labo pour faire plein d’expériences autour des bulles de savon qu’il avait adoré et dont je vous avais parlé), je n’ai pas hésité une seconde!Avant de vous présenter ce kit plus en détails, je vais comme à mon habitude vous présenter un peu la marque (pour les mauvais élèves qui n’avaient pas suivi mon article précédent MDR) car cela me semble important de savoir d’où vient ce que l’on utilise. BUKI FRANCE est une entreprise créée en 1992 qui est désormais devenue incontournable sur le marché du jouet.Pour se démarquer, elle a pour objectif de proposer des jeux scientifiques, culinaires et créatifs pour apprendre tout en s’amusant. Elle est située au Mans d’où une équipe travaille en collaboration avec designers, des scientifiques et des illustrateurs pour concevoir, développer et tester une dizaine de nouveaux produits chaque année. Les jouets sont ensuite distribués partout en France et en Belgique, dans la grande distribution, dans les magasins spécialisés, dans les librairies, sur les sites marchands et dans les musées. Et depuis 2010, on peut retrouver les coffrets partout dans le monde!Les cinq axes principaux sur lesquels travaille la marque sont l’innovation (l’équipe conçoit l’intégralité des coffrets, du dessin préparatoire à la commercialisation ce qui prend entre trois mois et un an), l’éducatif (Buki France a pour objectif de transmettre des savoirs auprès du jeune public), le côté ludique (toutes les activités sont testées par des enfants, l’équipe ne retient que les plus amusantes et intéressantes), le jouer ensemble (pour que parents et enfants jouent et apprennent ensemble, partagent un moment privilégié) et la sécurité (les coffrets respectent toutes les dernières normes européennes et sont testés par des laboratoires indépendants).Il est maintenant temps pour moi de vous présenter le coffret que nous avons reçu: le Professional Studio Beauty, un coffret à partir de 7 ans pour préparer des produits de beauté avec des ingrédients de cuisine! Grâce au mélangeur inclus, les enfants peuvent préparer des shampoings, des lotions, des masques, des crèmes, des boules de bain… Au total, ce sont quinze recettes à découvrir et à réaliser grâce au fascicule inclus!Bon bien sûr, il ne faut pas faire comme moi et décider de réaliser les recettes sans avoir lu la notice avant et vérifie que j’avais tous les ingrédients nécessaires à la réalisation (huile d’olive, miel liquide, sucre en poudre, farine, fécule de maïs, lait, lait de coco, jus d’orange, jaunes d’œufs, vinaigre de cidre, poudre d’amande, jus de citron, avocat bien mûr, banane, yaourt nature, savon et beurre de karité)! Heureusement j’avais quand même ce qu’il fallait pour trois recettes et on fera les autres plus tard!En plus du fascicule de recette et de la station avec la fabrique de boule de bain et le mélangeur, le coffret contient trois flacons de 35ml, un flacon shampoing de 60ml, un flacon pompe de 70ml, un pot de 15ml, un baume à lèvres, trois cuillères mesure, une pipette 3ml, une spatule, six sachets de bicarbonate de soude, six sachets d’acide citrique, un sachet de fleurs séchées, un entonnoir et une planche d’étiquettes.Tout ceci ne s’utilise bien évidemment pas pour chaque recette, mais a son utilité pour au moins l’une d’entre elles et si on lit la notice avant de commencer, pas de surprise car tout est clairement expliqué avec beaucoup de dessins pour que même les plus jeunes s’y retrouvent. En effet, le coffret est indiqué à partir de 7 ans mais en étant accompagnée, Anaïs a pu participer sans souci et a pris beaucoup de plaisir à nous aider et à créer des produits qu’elle a ensuite pu essayer dans le bain!Les quinze recettes que l’on peut réaliser avec ce coffret sont les boules de bain, un gommage au sucre, un masque à la banane, un soin hydratant à l’avocat, un baume à lèvres, un soin hydratant au miel, un gel douche au savon, un soin nourrissant pour les pieds, un soin à la farine pour les mains, un nettoyant pour les ongles, un shampoing aux œufs, un après-shampoing volumisant, un après-shampoing revitalisant, un masque brillance et un démêlant.Avec tout ça, les enfants peuvent fabriquer tout ce dont a besoin leur maman pour se faire une beauté, pratique! Et bien sur certains de ces produits peuvent être directement utilisés par eux. Avec les ingrédients que j’avais à la maison, nous avons pu réaliser un shampoing aux œufs, un après-shampoing et un gel douche donc trois produits qu’ils ont ensuite pu tester.Pour chacune des recettes, en plus des indications pour la réaliser, on retrouve des conseils pour l’application et les bienfaits que le soin naturel apporte. Par exemple, notre après-shampoing s’applique sur cheveux mouillés et doit poser pendant 5 minutes pour être vraiment efficace. Grâce aux vitamines et au sucre contenus dans le miel qu’on y a mis, les cheveux vont être hydratés et fortifiés pour leur donner du volume et de l’élasticité.Le shampoing aux œufs lui va redonner de l’éclat aux cheveux, les nourrir, les fortifier, les rendre plus souples et brillants grâce à l’œuf qui contient de la vitamine B5 (qui aide à la croissance), de la vitamine B8 (qui va contribuer à ralentir la chute des cheveux), du fer (qui va fortifier les racines) et du zinc. Pour le gel douche, le gros avantage et que l’on peut ainsi contrôler ce que l’on met dedans et si on utilise un savon naturel, on sait qu’il ne contiendra ni parfum, ni conservateur et respectera notre peau.Pour les deux premières recettes, les enfants ont été totalement autonomes car il suffisait de mélanger la bonne quantité de chaque ingrédient petit à Petit grâce au mélangeur puis de transvaser la préparation dans un flacon grâce à l’entonnoir fourni. Ils y ont pris un grand plaisir et auraient même voulu réaliser la recette intégralement. Pas toujours facile d’avoir des frères et sœurs mais ça apprend le partage au moins!Pour la troisième recette, par contre, je les ai beaucoup plus assistés car tout d’abord il fallait râper le savon et qu’un doigt peut bien vite être abîmé et ensuite nous devions le faire fondre avec un peu d’eau et donc utiliser la plaque de cuisson avec le risque de brûlure qui va avec. Mais en étant à leurs côtés et en leur donnant toutes les consignes de sécurité, ils ont tout fait seuls malgré tout et s’en sont sortis comme des chefs!

Après avoir tout fabriqué et tout mis en flacons, il n’avait qu’une envie: les essayer! Du coup, ils ont chacun repris une douche pour se savonner et bien laver leurs cheveux! La solution pour motiver des enfants un peu récalcitrants à se frotter des pieds à la tête! Ils ont été enchantés de constater que ce qu’ils avaient fabriqué fonctionnait très bien et sentait bon en plus! Je vous laisse imaginer leur fierté de se dire qu’ils étaient aussi forts que les scientifiques qui fabriquent leurs produits!Maintenant ils n’ont qu’une envie: qu’on aille faire des courses pour acheter les ingrédients nécessaires pour réaliser les autres recettes! Notamment les boules de bain que l’on peut parfumer avec des pétales de fleurs! Ils remercient beaucoup BUKI FRANCE de leur avoir permis de découvrir tout ça et ils en redemandent!

Vous connaissez ce style de jeu? Vous fabriquez vos produits de soin et de beauté?

Bonne journée!

Comment passer un bon moment? Avec des perles à repasser bien sûr!

Coucou tout le monde!

Si vous avez des enfants qui aiment les activités créatives comme les miens, je pense que vous n’avez pas pu passer à côté des perles à repasser! Elle rencontre un succès fou auprès des trois ici! Il y a même eu une période où Maël en fabriquait tous les week-ends pour les offrir à ses copines, le charmeur! Alors forcément quand ils ont reçu les activités SES CREATIVE ils étaient aux anges et se sont presque disputés pour savoir qui les ferait! Heureusement, il y avait deux boîtes et Maël qui sait se montrer galant a laissé ses sœurs réaliser les activités en les aidant de temps en temps.Avant de nous intéresser plus précisément aux deux activités à l’honneur aujourd’hui, nous allons revenir sur SES CREATIVE car même si je vous en parle régulièrement, ils méritent un petit zoom sur leur activité et leur vision du jouet pour enfants. Il s’agit d’une entreprise familiale créée par les parents du propriétaire actuel en 1972. Au départ c’était une toute petite entreprise qui fabriquait peu de produits mais elle s’est bien développée depuis! Aujourd’hui, dans l’usine d’Enschede, ce sont plus de 80 nouveaux produits qui sont fabriqués chaque année! Au total, ce sont plus de 350 références qui sont proposées dans 75 pays dans le monde. On peut dire que l’évolution est énorme et impressionnante!Tous les jeux et jouets sont créés dans leur service développement par des personnels très créatifs qui inventent chaque jour de nouveaux concepts. Je me demande toujours ils vont chercher tout ça! Pour y parvenir, ils étudient et testent différents matériaux, dessinent des prototypes et des schémas compliqués pour essayer de constamment se renouveler, surprendre et satisfaire autant les parents que les enfants. Après la phase de confection, des personnels en blouse blanche vérifient la solidité et la sécurité de tous les jeux dans des laboratoires, rien n’est laissé au hasard. En effet, la sécurité est un point primordial pour moi en tant que maman, j’ai envie d’avoir une confiance totale quand je laisse mes enfants jouets. J’essaie d’ailleurs de faire attention au maximum aux normes de sécurité. Une fois la phase de création terminée, les jouets sont fabriqués dans leur usine avec des machines spéciales pour mélanger, découper, modeler et couler toutes les pièces. Le tout est finalement assemblé pour former un kit, bien emballé pour être expédié en toute sécurité dans les magasins du monde entier. Tout est bien rodé, rien n’est laissé au hasard.Nous allons maintenant pouvoir revenir sur les deux kits que vous découvrez en image depuis le début de l’article. J’ai décidé de réunir les deux produits ensemble pour vous montrer la variété de motifs différents que l’on peut réaliser avec pour seul matériel les perles à repasser! Cela explique en grande partie pourquoi cela plait tant aux enfants. On va commencer par le kit SIRÈNES qui a été découvert avec grand plaisir par Camillou.Le set contient un assortiment de perles à repasser colorées et un modèle sirène pour réaliser ses modèles soit en s’inspirant de ceux proposés sur la boîte soit en laissant libre court à son imagination. Avec la quantité de perles fournie il est possible de réaliser plusieurs sirènes ce qui est idéal quand on a plusieurs enfants mais aussi pour faire durer le plaisir plus longtemps!En effet pour l’étape finale, il faut « repasser » les perles avec un fer bien chaud (l’opération est bien entendu à réaliser par un adulte) en recouvrant au préalable la création avec le papier fourni, et donc une fois les perles agglomérées les unes aux autres, l’objet devient décoratif ou pour jouer avec si l’enfant le souhaite mais les perles ne peuvent plus être utilisées.C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne vous présenterai pas de photo du résultat final pour le moment car les filles refusent que je passe à l’étape repassage! Pour le moment elles veulent garder toutes leurs perles pour s’amuser à les mettre et les enlever, créer différents modèles. J’ai beau leur expliquer qu’il y a suffisamment de perles pour en faire plusieurs et que les perles se rachètent pour le moment elles ne sont pas prêtes, lol! Mais bon rien que sur le modèle, on se rend compte que ces sirènes sont adorables! En plus, on peut même mettre des paillettes sur leur queue pour un résultat encore plus girly!Pour être la plus complète possible, malgré mes deux petites filles têtues, je vous montre le genre de résultats que l’on obtient avec deux créations réalisées par Maël avec d’autres kits. Lui adore aller jusqu’à la finalisation pour les donner à ses copines comme je vous disais au début de l’article ou décorer sa bibliothèque. Et je dois dire que je trouve aussi le résultat final très joli. Je ne désespère pas de convaincre les filles!Passons à présent au modèle ALPAGAS qui a conquis Anaïs. En plus du modèle et des 1200 perles à repasser colorées, ce coffret comporte une originalité car il contient quatre couleurs de fil à broder (turquoise, rose, violet et jaune) et une plaque en mousse pour fabriquer des pompons à coller à la fin de la réalisation! Encore une fois pour le moment je n’ai pas d’image en situation à vous montrer car Anaïs n’a pas encore réussi cette étape et refuse pour le moment que son frère et sa sœur l’aident, la canaille! Du coup, comme je veux tout de même vous informer au mieux, je vous montre une photo du résultat final prise sur leur site internet. Et vous pouvez voir que les petits pompons habillent vraiment bien les alpagas et apportent un véritable plus. Je les trouve trop mignons!Même si elle n’est pas encore parvenue au bout, Anaïs réalise cet activité avec beaucoup de plaisir et une concentration extrême, ce qui peut paraître étonnant pour ceux qui la connaissent et la voient sauter partout du matin au soir! Mais quand quelque chose l’intéresse vraiment elle peut rester en place et être très appliquée car elle a le goût du travail bien fait. C’est une des grosses qualités des perles à repasser, aider les enfants à travailler leur motricité fine et donc à canaliser leur énergie pour maîtriser leurs gestes.Vous pouvez aussi constater sur les images que le kit est fourni avec un petit livret pour donner des idées de modèles (Anaïs le suit scrupuleusement d’ailleurs et ne veut absolument pas changer de couleur pour le moment) mais aussi pour expliquer les étapes de fabrication des pompons. D’ailleurs dès qu’elle nous laissera nous en approcher, on va se pencher dessus avec Maël et Camille car on a très envie d’utiliser le fil à broder!Je pense que vous l’aurez compris, les perles à repasser, on adore ici! Les enfants parce que ça leur permet de créer de jolis modèles, pour les garder ou les recommencer à l’infini et moi parce que ça les canalise pendant de longues minutes et que je peux souffler un peu pendant ce temps, et ça, ça n’a pas de prix! Et ce que nous aimons beaucoup avec ces kits c’est qu’ils sont orignaux, l’un grâce à ses perles pailletées, l’autre avec ses fils de broderie.

Nous n’avons qu’une hâte découvrir de nouveaux modèles!

Bonne journée!

Avec Lego Hidden Side, la chasse aux fantômes commence!

Coucou tout le monde!Comme vous le savez si vous avez l’habitude de nous suivre, nous avons la chance depuis quelques mois maintenant, de faire partie de la Max’s family et dans ce cadre de tester des produits pour Maxi Toys afin de partager nos avis avec vous. Je vous laisse imaginer le bonheur que c’est à chaque fois pour les loulous. Alors quand Concetta nous a proposé de tester des nouveautés Lego qui seront bientôt disponibles en magasin, nous avons sauté sur l’occasion et mes trois fans (Maël en premier lieu, fan absolu depuis des années maintenant) ont littéralement sauté de joie en voyant le gros colis arriver!Avant de vous parler plus en détails des quatre boîtes reçues, construites et approuvées par les enfants (avec une surprise à la clé mais patience vous en saurez bientôt plus!), je vais vous présenter un peu les deux marques vedettes du jour: Maxitoys et Lego.MAXITOYS S.A est une société créée en 1989 qui est très présente en Belgique, au Luxembourg, en France, en Suisse, en Turquie, au Maroc, en Roumanie et en Italie. Elle comptabilise plus de deux cent cinquante magasins. Son objectif est d’essayer de donner à ses clients la gamme de produits la plus large possible au meilleur prix. Pour se faire, ils ont mis en place une politique d’achats dynamiques. Mais ce n’est pas tout, ils aiment aussi répondre au mieux aux attentes des clients et portent donc une grande attention à la sélection de jouets, idées cadeaux et jeux vidéo qu’ils commercialisent, que ce soit avec leurs propres marques (dont je vous ai parlé dans mes précédents articles) ou de grandes marques connues (comme Lego aujourd’hui).Qui n’a pas entendu parler de LEGO? Qui n’a pas au moins une fois dans sa vie touché ses fameuses briques? Mais vous êtes-vous déjà intéressés à l’histoire de cette entreprise au destin fabuleux? Il s’agit donc d’une entreprise familiale basée à Billund au Danemark mais dont les bureaux principaux se situent à Enfield (aux Etats-Unis), à Londres (Royaume-Uni), à Shanghai (Chine) et à Singapour. Elle a été fondée en 1932 par Ole Kirk Kristiansen. Son nom vient des mots danois « Leg gods » qui signifient « joue bien ».L’entreprise n’a cessé de se développer, de grandir au fil des années, d’élargir sa gamme pour s’adapter au mieux aux envies de ses petits et grands fans jusqu’à devenir numéro 1 des ventes en 2014 grâce notamment à la création de gammes comme Lego City, Lego Friends, Lego Star Wars… Leur dernière innovation en date est le lancement en août 2018 des premières pièces en plastique végétal, un matériau durable élaboré à partir de canne à sucre.Nous allons maintenant nous intéresser plus particulièrement aux quatre boîtes reçues par les loulous de la toute nouvelle gamme de la marque (Hidden Side) qui invite les enfants à rejoindre une bande de chasseurs de fantômes intrépides prêts à affronter l’inconnu pour tenter de redonner un aspect normal à un monde hanté. Mais en plus du classique jeu de construction que nous connaissons tous très bien, les Lego de cette gamme renferment des secrets et de surprises qui peuvent être révélés grâce à une application qui permet de donner vie aux modèles, en révélant un monde caché de mystères interactifs et de défis à relever! Autant vous dire que les enfants avaient hâte de terminer la construction pour découvrir tout ça!Et je pense que vous vous douterez qu’ils se sont jetés en priorité sur la plus grosse des boîtes (tant qu’à faire autant se faire plaisir!): l’école hantée de Newbury. Pour chacune des boîtes, ils ont procédé à l’ouvert ensemble et les filles ont joué les petites assistantes de Maël le spécialiste (sauf pour la boîte à partir de huit ans, âge que Camille vient d’avoir, pour laquelle la miss a voulu tenter la construction seule mais on en reparlera plus tard).Pour cette école hantée, mon Loulou a comme à son habitude été très efficace dans la construction et ne s’est laissé impressionné ni par le nombre de poches ni par la taille du manuel d’instructions! Il faut dire qu’il a déjà construit seul le grand château de Harry Potter avec pas moins de 37 poches et 3 manuels! Plus rien ne lui fait peur désormais! Du coup, en à peine trois petites heures, tout était fin prêt pour commencer à jouer…Ils ont commencé de manière classique avec les huit personnages inclus, (le héros Jack Davids, l’héroïne Parker L.Jackson, Elton Douglas, Rose Davids. M.Clarke le directeur, les élèves Paola et Wide et enfin Spencer, le chien fantôme de Jack) à la découverte des différentes pièces plus ou moins cachées de l’école: une salle d’ordinateurs, une bibliothèque, une salle de bains, une salle de chimie, un clocher, une salle cachée et un arrêt de bus.Mais après cette découverte qui a duré plusieurs heures mine de rien, ils ont eu envie de découvrir l’application pour faire « vivre » leur école et chasser les fantômes. Cette application est disponible sous Android et IOS et est rapide à installer, simple à utiliser intuitivement par les enfants. Moi, je n’y ai pas compris grand chose au premier abord mais Maël oui. C’est d’ailleurs lui qui a écrit les quelques lignes qui vont suivre pour vous expliquer comment cela fonctionne et ce que l’on peut faire avec.Après l’avoir téléchargée, il suffit de scanner la construction pour qu’elle soit reconnue puis l’aventure commence: le décor bouge, des animaux ou personnages apparaissent. Pour l’école, une fois positionnée à l’envers, elle se transforme en monstre! Il existe deux modes de jeu: chasseur ou fantôme. Après avoir essayé le mode fantôme, Maël a vite abandonné avec un « j’ai rien compris » mais je suis certaine qu’il y reviendra et y arrivera! En mode chasseur, par contre, il a immédiatement trouvé ses marques et adore voir apparaître des glooms qui permettent de faire apparaître des fantômes sur l’écran puis les attraper en visant bien la cible pour agrandir sa collection. Il a ensuite tout expliqué à Camille qui s’est elle aussi prise au jeu. Pour Anaïs il est encore trop tôt pour le moment pour jouer avec le téléphone alors elle se contente de jouer avec les « vrais » personnages pour son plus grand plaisir.Passons à présent au bus scolaire paranormal que Camille a voulu tenter de construire seule. Elle s’est très bien débrouillée mais a quand même eu besoin de son frère de temps en temps. Mais au final à eux deux, en deux petites heures, ils sont venus à bout du montage avec un plaisir à peine dissimulé pour ma puce d’avoir réalisé une bonne partie du travail. Elle est déjà plus douée que moi ma princesse!Le jeu a alors pu commencer et Anaïs n’a pas tardé à les rejoindre pour en profiter aussi. Ce bus scolaire paranormal possède des canons « désenvoûteurs » qui se déploient, des scanners sur le toit et peut accueillir jusqu’à quatre figurines parmi les six incluses dans la boîte (Jack Davids, Parker L Jackson, J.B la talentueuse scientifique, les ouvriers Nanna et Bill et Spencer le chien fantôme de Jack).En plus du bus, ils adorent jouer avec les toilettes mobiles qui peuvent être transformées en monstre hanté lanceur de tuiles marron. Je vous garantis qu’avec tout ça les enfants ont de quoi s’inventer des milliers d’histoires pour des heures de jeu sans jamais s’ennuyer!Comme pour l’école, il est aussi possible de scanner le bus dans l’application pour se lancer dans la chasse aux fantômes! Cela permet de varier les plaisirs sans être trop intrusif dans le mode de jeu classique. En effet, à chaque fois que Maël ou Camille utilisent le téléphone pour faire une partie, certes ils s’amusent et apprécient de voir leur construction s’animer mais cela leur donne aussi envie par la suite de manipuler les figurines réelles et de jouer avec.Enchaînons avec le bateau hanté qui a eu beaucoup de succès auprès de mes trois aventuriers en herbe pour des raisons différentes: pour Maël car il adore Pirates des Caraïbes et que cela lui a fait penser au film, Camille parce que le crocodile lui a rappelé celui de Peter Pan et Anaïs à cause du petit canoë jaune qui lui a fait penser à Vaiana! Bref, ils étaient unanimes pour dire qu’il fallait vite le construire pour commencer à s’amuser!Du coup Maël s’est activé et en à peine une heure tout le monde a pu se regrouper autour du bateau pour commencer à jouer avec chacun leurs histoires en tête! Le mélange de tout ça donne parfois des scénarios assez cocasses, c’est ce que j’adore dans ces jeux qui laissent libre court à l’imagination de chacun.Le bateau hanté peut en plus être séparé en deux puis réassemblé pour donner encore plus d’idées histoires avec les quatre figurines: Jack Davids, Parker L Jackson, le capitaine Jonas et son fils Jonas Jr sans oublier le chien fantôme Spencer et le légendaire alligator (que Camille avait pris pour un crocodile) albinos.Puis quand ils ont eu envie de donner vie au bateau ou de l’appréhender différemment, il leur suffit de le scanner dans l’application pour commencer à chasser les fantômes ou tout simplement se balader pour résoudre des mystères et finir par vaincre le chef fantôme présent dans chaque modèle.Pour être totalement complète, il me reste à vous présenter la dernière des boîtes qui a fait leur bonheur: le cimetière mystérieux. Maël étant fasciné depuis tout petit par tout ce qui tourne autour de la mort était très impatient de terminer le montage et comme pour le précédent, en une petite heure, la tâche a été accomplie.C’est vraiment l’avantage des notices de montage Lego, elles sont très claires en présentant chaque étape pas à pas et permettent aux enfants d’être autonomes. Et comme d’habitude, à peine le jouet monté, ils se sont tous les trois mis autour pour commencer à jouer.Et puis ce cimetière renferme quelques gadgets qu’ils adorent particulièrement: une statue qui tourne, une tombe qui s’ouvre et un arbre hanté avec des bras articulés. Comme dans chaque boîte ils ont pu retrouver des figurines pour agrémenter leurs jeux: Jack Davids et Parker L.Jackson, un squelette, M.Branson et toujours Spencer, le fidèle chien fantôme. De quoi s’inventer des tonnes d’histoires pour bien s’amuser.Et c’est seulement après avoir bien joué avec les personnages qu’ils demandent de voir ce que cela donne avec l’application et ça en tant que maman attentive à limiter les écrans, c’est rassurant. En effet, cela montre qu’ils préfèrent toujours toucher, expérimenter, inventer avant de passer dans le virtuel et de chasser les fantômes. Mais je ne vais pas vous mentir, ils aiment beaucoup ça aussi! Mais comme ils me l’ont dit eux-mêmes, s’il n’y avait pas eu la phase de construction avant, et toutes les histoires qu’ils s’inventent, la chasse aux fantômes ne les intéresseraient pas. Pour eux l’un ne va pas sans l’autre.En conclusion, je pense que vous aurez compris que les trois loulous sont totalement conquis par cette nouvelle gamme et qu’ils remercient MAXITOYS de tout leur cœur pour leur avoir permis de les découvrir. Ils n’ont plus à présent qu’une envie: agrandir leur collection avec le laboratoire détecteur de fantômes, le restaurant hanté, le quad chasseur de fantômes et le train fantôme. De futures idées de cadeaux pour les anniversaires et Noëls à venir!

Et vous, vous connaissez cette gamme? Vous en pensez quoi?

Bonne journée!

Magic Pad: pour des dessins sublimés!

Coucou tout le monde!

Je ne sais pas comment sont vos enfants, mais les miens adorent dessiner et faire des activités créatives. Alors dès qu’ils tombent sur un produit leur permettant d’assouvir leur passion, ils ont envie de l’essayer! Forcément quand Best Of TV nous a proposé de tester certains de leurs produits, ils n’ont pas hésité longtemps avant de choisir le Magic Pad! Mais avant de vous en parler en détails, voyons de plus près qui se cache derrière cette entreprise…Best Of TV est une entreprise spécialisée dans le marketing de l’innovation grand public créée en 1983. Depuis 2008, elle propose les meilleurs produits du télé-achat. En effet, c’est un importateur et un grossiste de produits originaux du télé-achat, que les adeptes peuvent découvrir chaque jour sur les chaînes nationales. La sélection de produits disponibles s’étoffe chaque jour davantage avec par exemple des appareils de musculation (idéal pour les sportifs que nous sommes!), des robots culinaires, des produits de soin du corps…L’avantage est que tous les articles proposés sur le site sont en stock dans les dépôts et donc livrables immédiatement, pas d’attente donc! Pour ne pas décevoir les clients et ne prendre aucun risque, tous les produits sont testés et contrôlés en laboratoire selon les normes européennes.Je vous en dirai plus encore sur les articles proposés sur le site dans mes prochains articles car nous avons eu la chance de recevoir plusieurs produits… mais je ne vous en dis pas plus, il faudra patienter pour en savoir plus… Oui je sais, je suis un peu sadique mais c’est aussi pour ça qu’on m’aime!Revenons-en à présent au cœur de cet article avec le MAGIC PAD que les enfants ont découvert avec grand plaisir et qu’ils ont immédiatement pris en main pour réaliser les beaux dessins que vous allez découvrir tout au long de ma présentation! Il s’agit en effet d’une tablette magique pour créer des dessins qui s’illuminent: féérie et cris de joie garantis durant l’utilisation!L’avantage est qu’elle peut s’utiliser partout (à la maison, en voiture, dans des salles d’attente, chez des amis), autant de fois qu’on le souhaite. Et puis, mine de rien, on ne va pas se mentir, à notre époque, le format tablette attire immédiatement les enfants. Mais avec celle-ci au moins aucun risque, si ce n’est celui de stimuler leur créativité et de développer leurs talents d’artistes. Et puis le fait de pouvoir à la fin illuminer leur création avec l’un des huit effets lumineux proposés rend l’activité encore plus attractive et passionnante.Mais le Magic Pad c’est compliqué à utiliser? Pas du tout! Je n’ai rien eu besoin d’expliquer aux enfants, ils ont tout compris intuitivement et en regardant la notice fournie. La boîte comprend la tablette bien sûr mais aussi trente pochoirs (bien utiles pour les enfants qui ont du mal à dessiner ou qui sont en manque d’idées), une carte noire (pour booster l’effet lumineux dans le noir), trois feutres double couleur et un chiffon.Pour l’utiliser, il suffit d’insérer le pochoir dans la fente prévue, de dessiner, puis d’insérer la carte noire et d’allumer la tablette pour que le dessin s’illumine. Mais si l’enfant est tres créatif et n’a pas envie d’utiliser les pochoirs, c’est tout à fait possible aussi, il suffit de dessiner directement sur la tablette, sans mettre de pochoir. Ici les loulous alternent les deux méthodes selon leur humeur et leur inspiration mais dans tous les cas ils adorent dessiner avec.Et ce dont je me souviendrai toujours c’est l’étincelle dans leurs yeux (dans ceux d’Anaïs en particulier) la première fois qu’ils ont allumé la tablette et vu leur œuvre s’illuminer. C’est vrai que cela a un côté magique et féérique et que cela donne une autre dimension au dessin. D’ailleurs vous pouvez le constater au travers de toutes les photos des créations des loulous que vous pouvez admirer depuis le début de cet article.Un même dessin paraît presque différent selon l’illumination choisie. Original, non? Et je pense qu’en voyant le sourire des pin’s sur ces images et la fierté que l’on peut lire dans leurs yeux, vous devez être convaincus que je n’exagère pas et qu’ils adorent vraiment leur Magic Pad.

C’est simple, depuis que nous l’avons, je crois qu’il ne s’est pas passé une journée sans que l’un d’entre eux l’utilise! Et il a aussi fait fureur auprès des cousins/cousines qui sont venus à la maison. On remercie donc encore BEST OF TV de nous avoir permis de découvrir ce produit génial.

Et vous, vous connaissez le Magic Pad? Vous pensez que vos enfants ou ceux de votre entourage aimeraient?

Bonne journée!