Un papa surmené mais bien parfumé!

Coucou tout le monde!

Pour changer un peu, l’article du jour ne sera pas consacré à un produit pour les enfants ou pour moi… Et oui, il ne faudrait pas oublier, l’Homme de la famille qui aime bien lui aussi découvrir de nouveaux produits. Alors pour une fois, ce sera lui la star du jour (je vois déjà son petit sourire à la fois gêné et flatté quand il lira ces quelques lignes…)… Quoique il jouera peut-être les seconds rôles vu que le véritable héros sera le parfum qu’il a eu la chance et le bonheur de recevoir!Avant de vous parler plus profondément de ce parfum (présente par miss Camillou qui n’est jamais bien loin même si les produits ne sont pas pour elle… moi je vous dis que la relève de maman est assurée!), je vais vous présenter la marque CEP (compagnie européenne des parfums) dont je vous avais déjà parlé et qui me fait le grand honneur de me renouveler sa confiance.C.E.P est un fabriquant de parfum français depuis 1973. Au départ, l’entreprise était localisée dans la région de Nancy et spécialisée dans les parfums pour enfants sous licences dans le monde entier. Puis en 2008, elle s’est installée à Dijon en recentrant sa stratégie sur sa propre marque : Christine Arbel Paris et en se développant avec des parfums pour hommes et pour femmes.En 2012, elle lance sa référence incontournable de la grande distribution: Mademoiselle Arbel à Paris. En février 2019 la direction de l’entreprise est reprise par Bertrand Chalumeau et Marie-Lyne Jonard qui commercialiseront trois mois plus tard les parfums Story Bio certifies Cosmos Organic par ecocert Greenlife dans les grandes surfaces (Carrefour, Leclerc, Intermarché, Cora).C’est d’ailleurs ce mode de distribution hors des parfumeries et le peu de publicités autour des produits qui permettent aux consommateurs d’acheter des parfums de qualité à moindre coût. En effet, depuis 50 ans, la philosophie de la Compagnie Européenne des Parfums est restée la même: tous les parfums sont développés, fabriqués et conditionnés en France, les fragrances sont conçues par des maîtres parfumeurs de Grasse dans le respect des normes internationales de qualité. Ce n’est donc pas parce que les prix sont plus faibles que la qualité est laissée de côté et ça c’est juste génial!Comme vous pouvez le découvrir sur les photos depuis le début de l’article, je vais donc vous parler d’un parfum pour homme mais sur le site vous pourrez bien sûr en retrouver aussi pour les bébés (avec mon premier Sent-Bon et Barbapapa), pour les enfants (avec Mon parfum adoré, Jade et Lucas dont je vous avais parlé et Pjmasks) et pour les femmes (Mademoiselle Arbel à Paris, à New-York, à Londres, Dérobade). De quoi faire plaisir à tout le monde et faire de jolis cadeaux sans se ruiner (d’autant plus qu’il existe aussi de très sympathiques coffrets cadeau).Le parfum reçu et présenté par Cédric est STYLE À LA FRANÇAISE , un parfum chic et tendance avec une composition harmonieuse autour d’un accord de notes fraîches et de senteurs aromatiques et marines. Pour le décrire, la marque qualifié cette eau de toilette de épicée, boisée et ambrée. Je vous avouerai que je n’ai pas l’odorat suffisamment développé pour moi même sentir toutes ces nuances mais comme je sais que certains connaisseurs aiment bien avoir des informations précises, je vous donne aussi ses notes olfactives: notes de tête (lavandin, armoise, romarin), notes de cœur (notes marines, ciste absolu, baie rose, cardamome) et notes de fond (santal, patchouli et fève tonka).Tout ce que je viens de vous préciser pour moi ça ne parle par réellement au final! Si je devais donner mon impression sur ce parfum ce serait que je le trouve vraiment masculin, prononcé juste ce qu’il faut et qu’il ne me donne qu’une envie: m’approcher pour le sentir encore mieux et coller mon nez contre la peau de son coup ou sur son torse pour le sentir de plus près! Mdr je vous garantis que Cédric est vraiment très reconnaissant à la marque de fabriquer des parfums de si bonne qualité!Mais puisqu’il s’agit bel et bien d’un produit pour hommes, il me semble tout de même essentiel de vous donner les impressions du principal testeur: Cédric! Dès la première utilisation, il a été séduit par la puissance de cette eau de toilette et son odeur envoûtante comme il dit. Il n’aime pas les parfums trop légers et est donc totalement séduit par celui-ci. Mais avant de me laisser rédiger mon article, il voulait le tester sur la durée tout d’abord pour savoir s’il tenait sur la journée mais aussi pour être sûr qu’il ne s’en lasserait pas (il est du genre assez infidèle en matière de parfums lol). Et bien ce Style à la française a relevé le défi avec brio puisqu’il aimerait même que je lui en rachète quand son flacon sera terminé!Pour être totalement complète et montrer le succès rencontré chez nous par cette eau de toilette, je voulais préciser que la première fois qu’il en a mis, les enfants se sont exclamés: « oh papa, tu sens trop bon! ». On peut donc dire qu’il faut vraiment le job et que toute la famille est conquise. Nous remercions donc à nouveau Mathilde pour sa confiance renouvelée et si ce parfum vous tente mais que vous ne le trouvez pas dans les grandes surfaces près de chez vous, sachez qu’il est aussi disponible sur AMAZON .

Vos hommes ont déjà essayé un parfum de cette marque? Vous pensez qu’ils aimeraient?

Bonne journée!

Fizzy adoucit la rentrée!

Coucou tout le monde!

Vous n’êtes pas sans savoir que la rentrée de nos petits loulous a eu lieu, avec son lot de stress, de nouvelles habitudes (nouvelles classes, nouveaux professeurs, nouveaux copains…), d’horaires plus contraignants… Bref, des moments intenses pour tous! Alors forcément recevoir un colis gourmand juste à ce moment-là pour se réconforter, c’est idéal! C’est la chance qu’ont eue les loulous cette année grâce à FIZZY qui est venu faire leur bonheur avec ses gourmandises/jouets.Avant de découvrir de plus près le contenu alléchant de la boîte, nous alors comme à notre habitude nous intéresser à la marque pour apprendre à la connaître car c’est toujours intéressant de savoir d’où vient ce que nous consommons.FIZZY est une entreprise créée en 1978 (une grande année qui a aussi vu la naissance d’un de mes modèles: mon frère!) par Edgard Vandoorne. Pour trouver de l’inspiration et créer de nouvelles confiseries, il a ensuite parcouru l’Europe. Par la suite, ce sont ses enfants qui ont pris la relève pour préserver les traditions familiales.

Au cours des quarante années écoulées, Fizzy a acquis une belle expérience en se spécialisant dans la confiserie ludique. Pour créer ses friandises, la marque a fait le choix de la création intégrée, c’est-à-dire qu’elle possède une équipe de design qui travaille exclusivement pour eux pour réaliser des modèles uniques ou avec des partenaires licences.Chaque année ce sont ainsi plus de quatre-vingts produits qui sortent de leur imagination: des confiseries, des jouets en bois, des peluches, des toupies… On peut trouver leurs produits partout en France (dans les boulangeries, dans les magasins de proximité, dans les supermarchés…) mais aussi dans plus de quarante-trois pays sur les cinq continents.Revenons-en à présent au colis que nous avons eu la chance de recevoir et que vous avez pu commencer à découvrir en images depuis le début de l’article. Je commence par le gros coup de cœur de Camille qui en rêvait depuis un bon moment maintenant: le distributeur de billes de Bubble Gum. Le modèle que nous avons reçu est rempli de chewing-gums à la fraise (un des parfums préférés de Maël et Camille, ça tombe bien!) et en prime le distributeur est rose, comble du bonheur pour elle! Je vous garantis que Maël doit jouer des coudes pour s’en approcher du coup! Ce produit existe aussi en bleu avec des chewing-gums à la framboise et en vert avec des chewing-gums à la pomme. Je ne le dis pas trop fort, sinon les loulous les voudront tous!On enchaîne avec le double coup de cœur d’Anaïs qui, même si elle ne mange pas de bonbons, est tombée sous le charme des deux ventilateurs garnis à l’effigie de la bergère Bo Peep pour fêter la sortie de Toy Stroy 4 le 20 juin (il existe aussi Woody et Buzz pour les fans) et de Elsa (pour anticiper celle de la Reine des neiges 2 le 20 novembre, je peux vous dire qu’ici, il était attendu avec impatience). Depuis que nous les avons reçus, les enfants se les prêtent les uns les autres et ne les quittent plus (je les ai récupérés in extremis dans le cartable de la miss hier matin, ils partaient à l’école sinon!). Et autant vous dire que les bonbons sans sucre ajouté, 100% naturels à base de jus de fruit qu’ils contenaient n’ont pas fait long feu! Maël et Camille les ont adorés.Place maintenant à la confiserie préférée de Maël: le roll-on lumineux! Alors déjà le côté lumineux a un grand succès, ils sont prêts pour les soirées en boîte mes loulous! Le design original leur a bien plu. Maël m’a dit: »C’est marrant ce déodorant bonbon! ». Ils ont eu le modèle rouge mais il est aussi disponible en bleu et en vert. Niveau goût, ils ont été un peu surpris au début et finalement conquis par le côté acidulé qui me plait beaucoup aussi d’ailleurs (et oui, en bonne maman qui se respecte, je mets un point d’honneur à goûter tout ce qu’ils mangent pour ne prendre aucun risque!).On termine avec le produit qui a fait l’unanimité et que vous avez pu mieux découvrir à l’aide des vidéos: la toupie lumineuse qui était elle aussi remplie de bonbons qu’ils ont vite mangés pour pouvoir commencer à jouer. Et depuis ils n’arrêtent pas! Ils organisent même des concours pour savoir qui va réussir à la faire tourner le plus longtemps. Pour le moment, c’est Maël qui gagne mais ses sœurs progressent à la vitesse de l’éclair, il faut qu’il se méfie! Mis à part ce modèle vert, ils vont pouvoir compléter leur collection avec la rouge, la bleue et la jaune. Et je pense que s’ils tombent dessus en magasin, ils vont me faire leurs yeux de Shrek pour que je craque!Ces petites gourmandises ont donc eu un grand succès (et je pense qu’ils adoreraient aussi découvrir les tétines lumineuses et les tubes smiley « Pooh » remplis de lentilles chocolatées qui ont aussi fait leur apparition pour cette rentrée). Le gros point fort de FIZZY qui lui permet de se démarquer de ses concurrents est leur côté ludique qu’il apporte à ses confiseries. Grâce à ça, même Anaïs qui n’aime pas les bonbons a été conquise par cette réception!

Toute la famille remercie donc Fizzy pour ce colis gourmand qui a rendu la rentrée plus douce.

Des gourmands parmi vous? C’est le genre de friandises que vos enfants apprécient ?

Bonne journée!

Comment passer un bon moment? Avec des perles à repasser bien sûr!

Coucou tout le monde!

Si vous avez des enfants qui aiment les activités créatives comme les miens, je pense que vous n’avez pas pu passer à côté des perles à repasser! Elle rencontre un succès fou auprès des trois ici! Il y a même eu une période où Maël en fabriquait tous les week-ends pour les offrir à ses copines, le charmeur! Alors forcément quand ils ont reçu les activités SES CREATIVE ils étaient aux anges et se sont presque disputés pour savoir qui les ferait! Heureusement, il y avait deux boîtes et Maël qui sait se montrer galant a laissé ses sœurs réaliser les activités en les aidant de temps en temps.Avant de nous intéresser plus précisément aux deux activités à l’honneur aujourd’hui, nous allons revenir sur SES CREATIVE car même si je vous en parle régulièrement, ils méritent un petit zoom sur leur activité et leur vision du jouet pour enfants. Il s’agit d’une entreprise familiale créée par les parents du propriétaire actuel en 1972. Au départ c’était une toute petite entreprise qui fabriquait peu de produits mais elle s’est bien développée depuis! Aujourd’hui, dans l’usine d’Enschede, ce sont plus de 80 nouveaux produits qui sont fabriqués chaque année! Au total, ce sont plus de 350 références qui sont proposées dans 75 pays dans le monde. On peut dire que l’évolution est énorme et impressionnante!Tous les jeux et jouets sont créés dans leur service développement par des personnels très créatifs qui inventent chaque jour de nouveaux concepts. Je me demande toujours ils vont chercher tout ça! Pour y parvenir, ils étudient et testent différents matériaux, dessinent des prototypes et des schémas compliqués pour essayer de constamment se renouveler, surprendre et satisfaire autant les parents que les enfants. Après la phase de confection, des personnels en blouse blanche vérifient la solidité et la sécurité de tous les jeux dans des laboratoires, rien n’est laissé au hasard. En effet, la sécurité est un point primordial pour moi en tant que maman, j’ai envie d’avoir une confiance totale quand je laisse mes enfants jouets. J’essaie d’ailleurs de faire attention au maximum aux normes de sécurité. Une fois la phase de création terminée, les jouets sont fabriqués dans leur usine avec des machines spéciales pour mélanger, découper, modeler et couler toutes les pièces. Le tout est finalement assemblé pour former un kit, bien emballé pour être expédié en toute sécurité dans les magasins du monde entier. Tout est bien rodé, rien n’est laissé au hasard.Nous allons maintenant pouvoir revenir sur les deux kits que vous découvrez en image depuis le début de l’article. J’ai décidé de réunir les deux produits ensemble pour vous montrer la variété de motifs différents que l’on peut réaliser avec pour seul matériel les perles à repasser! Cela explique en grande partie pourquoi cela plait tant aux enfants. On va commencer par le kit SIRÈNES qui a été découvert avec grand plaisir par Camillou.Le set contient un assortiment de perles à repasser colorées et un modèle sirène pour réaliser ses modèles soit en s’inspirant de ceux proposés sur la boîte soit en laissant libre court à son imagination. Avec la quantité de perles fournie il est possible de réaliser plusieurs sirènes ce qui est idéal quand on a plusieurs enfants mais aussi pour faire durer le plaisir plus longtemps!En effet pour l’étape finale, il faut « repasser » les perles avec un fer bien chaud (l’opération est bien entendu à réaliser par un adulte) en recouvrant au préalable la création avec le papier fourni, et donc une fois les perles agglomérées les unes aux autres, l’objet devient décoratif ou pour jouer avec si l’enfant le souhaite mais les perles ne peuvent plus être utilisées.C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne vous présenterai pas de photo du résultat final pour le moment car les filles refusent que je passe à l’étape repassage! Pour le moment elles veulent garder toutes leurs perles pour s’amuser à les mettre et les enlever, créer différents modèles. J’ai beau leur expliquer qu’il y a suffisamment de perles pour en faire plusieurs et que les perles se rachètent pour le moment elles ne sont pas prêtes, lol! Mais bon rien que sur le modèle, on se rend compte que ces sirènes sont adorables! En plus, on peut même mettre des paillettes sur leur queue pour un résultat encore plus girly!Pour être la plus complète possible, malgré mes deux petites filles têtues, je vous montre le genre de résultats que l’on obtient avec deux créations réalisées par Maël avec d’autres kits. Lui adore aller jusqu’à la finalisation pour les donner à ses copines comme je vous disais au début de l’article ou décorer sa bibliothèque. Et je dois dire que je trouve aussi le résultat final très joli. Je ne désespère pas de convaincre les filles!Passons à présent au modèle ALPAGAS qui a conquis Anaïs. En plus du modèle et des 1200 perles à repasser colorées, ce coffret comporte une originalité car il contient quatre couleurs de fil à broder (turquoise, rose, violet et jaune) et une plaque en mousse pour fabriquer des pompons à coller à la fin de la réalisation! Encore une fois pour le moment je n’ai pas d’image en situation à vous montrer car Anaïs n’a pas encore réussi cette étape et refuse pour le moment que son frère et sa sœur l’aident, la canaille! Du coup, comme je veux tout de même vous informer au mieux, je vous montre une photo du résultat final prise sur leur site internet. Et vous pouvez voir que les petits pompons habillent vraiment bien les alpagas et apportent un véritable plus. Je les trouve trop mignons!Même si elle n’est pas encore parvenue au bout, Anaïs réalise cet activité avec beaucoup de plaisir et une concentration extrême, ce qui peut paraître étonnant pour ceux qui la connaissent et la voient sauter partout du matin au soir! Mais quand quelque chose l’intéresse vraiment elle peut rester en place et être très appliquée car elle a le goût du travail bien fait. C’est une des grosses qualités des perles à repasser, aider les enfants à travailler leur motricité fine et donc à canaliser leur énergie pour maîtriser leurs gestes.Vous pouvez aussi constater sur les images que le kit est fourni avec un petit livret pour donner des idées de modèles (Anaïs le suit scrupuleusement d’ailleurs et ne veut absolument pas changer de couleur pour le moment) mais aussi pour expliquer les étapes de fabrication des pompons. D’ailleurs dès qu’elle nous laissera nous en approcher, on va se pencher dessus avec Maël et Camille car on a très envie d’utiliser le fil à broder!Je pense que vous l’aurez compris, les perles à repasser, on adore ici! Les enfants parce que ça leur permet de créer de jolis modèles, pour les garder ou les recommencer à l’infini et moi parce que ça les canalise pendant de longues minutes et que je peux souffler un peu pendant ce temps, et ça, ça n’a pas de prix! Et ce que nous aimons beaucoup avec ces kits c’est qu’ils sont orignaux, l’un grâce à ses perles pailletées, l’autre avec ses fils de broderie.

Nous n’avons qu’une hâte découvrir de nouveaux modèles!

Bonne journée!

Fin prêts pour la rentrée avec Stikets!

Coucou tout le monde!

Je pense que vous n’êtes pas sans savoir que demain c’est la rentrée (ou peut-être mardi pour ceux qui font une rentrée échelonnée) alors il est urgent pour moi de terminer de vous montrer tout ce que les loulous ont mis dans leurs cartables! Aujourd’hui on va parler de la touche finale après les achats, le déballage des fournitures et le rangement dans chaque cartable: l’étiquetage.C’est une étape fondamentale pour moi en tant que maman soucieuse d’éviter les pertes mais aussi pour eux qui adorent les coller. Et puis il ne s’agit pas de n’importes quelles étiquettes puisque grâce à STIKETS, elles sont prêtes à l’emploi et personnalisables selon les goûts de chacun.En effet, mes trois loulous ont eu la chance de recevoir chacun un pack découverte pour toutes leurs fournitures mais aussi pour leurs vêtements puisque certaines de ces étiquettes sont thermocollantes. Mais avant de vous en dire plus, nous allons faire un petit zoom sur la marque pour apprendre à la connaître. STIKETS est une société née en 2010 grâce aux besoins d’une maman, Stéphanie Marko, qui rencontrait le même problème que la plupart des mamans: la perte des affaires à l’école notamment. Elle a alors voulu trouver une solution pratique, efficace et économique pour lutter contre ce fléau pour marquer les fournitures, les vêtements, les livres, les chaussures, les doudous, les cartables et ainsi faciliter la vie de tous les parents.Depuis ce jour, la marque n’a de cesse de vouloir aider les familles en innovant constamment pour assurer la meilleure qualité des produits. Et cette passion, ce dévouement se ressentent chez les clients qui lui font de plus en plus confiance puisque le million de commandes envoyées dans quarante pays du monde a été dépassé. Pas mal du tout mine de rien! Stikets est composée d’une équipe soudée de papas et de mamans qui veulent le meilleurs pour leurs familles et les vôtres et mettent tout en œuvre pour faciliter la vie de leurs clients et les satisfaire tout au long de leur processus d’achat (de la commande à la réception et même après avec un service après-vente à l’écoute, prêt à aider mais aussi attentif à toutes les remarques pour améliorer leurs produits).La marque est particulièrement attentive à la qualité de ses étiquettes, de ses bracelets d’identification et de ses vinyles qui ont passé le meilleur des tests: celui des enfants des employés qui jouent les cobayes en leur menant la vie rude avant la commercialisation!Et ils attestent tous qu’elles résistent sans souci au lave-linge, au sèche-linge, au lave-vaisselle et au micro-ondes! Cet esprit familial se traduit aussi par des horaires de travail de 9h à 17h avec de la flexibilité pour les entrées, les sorties, les vacances et une grande place donnée au télé-travail. Ce travail a été récompensé par des prix tels que le « E-commerce awards » et le « family awards ».Intéressons-nous à présent de plus près aux produits de la marque que nous pouvons retrouver sur leur site internet très clair: en plus des étiquettes autocollantes et thermocollantes pour les objets, les fournitures, les chaussures, les bagages et les vêtements vendues par catégories ou en packs (le basic pack avec 142 étiquettes, le pack autocollants avec 102 étiquettes, le pack bracelets avec 142 étiquettes et trois bracelets, le pack attaches en tissu avec 142 étiquettes et trois attaches, le pack vacances en famille, le super pack avec 190 étiquettes et trois bracelets…), vous pouvez y trouver des tampons pour marquer les vêtements et les objets (très pratiques aussi tout en faisant des économies de papier en plus), des bracelets pour enfants et adultes, des autocollants et stickers personnalisés pour tout décorer, des patchs et écussons pour textiles, des décorations murales, des marqueurs, des tableaux photos personnalisés… Bref, beaucoup de choses utiles à des prix abordables pour nous faciliter la vie au quotidien.Les loulous ont chacun reçu un BASIC PACK qui leur a permis d’étiqueter facilement et de manière totalement autonome (pour le plus grand bonheur de maman!) toutes leurs fournitures comme vous pouvez le découvrir en images depuis le début de l’article. Ils étaient ravis de leur réception d’autant plus qu’ils avaient eux-mêmes choisi leurs modèles personnalisés au moment de la commande.Mais au fait la personnalisation, comment cela se passe? C’est très facile, après avoir choisi votre produit, il suffit d’écrire le texte que vous souhaitez, de choisir votre police, la couleur du fond et du texte et enfin le dessin à intégrer sur les plus grands modèles parmi un très large choix (des animaux, des pirates, des fées, des sports, des smileys, des fleurs, des princesses, des fruits, des bébés, des licornes, des véhicules…). Il y en a vraiment pour tous les goûts et les enfants ont longuement hésité avant de faire leur choix final: la dauphin pour Maël, la princesse pour Anaïs et le chat pour Camille.Le résultat à la réception (qui a été très rapide) les a totalement satisfaits. Ils adorent les couleurs vives et le joli dessin et je dois dire que moi aussi! J’ai aussi beaucoup apprécié la présentation sous la forme d’un petit livre avec les étiquettes autocollantes d’un côté et les thermocollantes de l’autre. Les différentes tailles proposées sont parfaites aussi, on voit que tout a été bien pensé, notamment les petites fines pour mettre sur les crayons sans avoir besoin de les enrouler et qui permettent donc de lire le nom en entier.Une fois que je leur ai expliqué où coller tel type d’étiquettes, les loulous ont tout fait tout seuls (et je vous garantis qu’Anaïs en particulier était super fière!) sans souci et même en cas de petit défaut, ils pouvaient les décoller pour les repositionner ce qui est bien pratique. Ils étaient presque déçus de ne pas avoir plus de fournitures pour pouvoir les utiliser toutes!

Mais une fois les fournitures terminées, il a fallu passer aux vêtements avec les étiquettes thermocollantes résistantes au lave-linge et au sèche-linge. Pour les positionner, il suffit de placer le papier cuisson fourni sur l’étiquette et de passer le fer très chaud sans vapeur dessus pendant une dizaine de secondes. Une fois l’opération terminée les étiquettes tiennent super bien et l’écriture reste tout à fait lisible.Ça va faciliter la vie des ATSEMS, des maîtresses et des animateurs de l’école qui n’auront plus à chercher à qui appartiennent les vêtements égarés! Une nouvelle fois les enfants ont voulu tout faire seuls (sauf Anaïs qui est encore trop petite pour utiliser le fer) mais sous haute surveillance car une brûlure est vite arrivée!Après leur avoir clairement expliqué la procédure et insisté sur la sécurité, ils se sont mis au travail et se sont débrouillés comme des chefs sans que je n’ai besoin d’intervenir. Ils se sont bien appliqués et ont étiqueté une dizaine de vêtements chacun (on refera une nouvelle session dans quelques temps).Et comme Maël est un grand frère très attentionné avec ses sœurs, il s’est aussi occupé des vêtements d’Anaïs qui a été ravie du résultat. Certains habits sont déjà passés à la machine et au sèche-linge, les étiquettes n’ont pas bougé, la qualité est donc au rendez-vous.STIKETS a réussi sa mission pour toute la famille: les enfants sont ravis de leurs étiquettes qui apportent une touche de déco à leurs fournitures tout en les rassurant (Camille en particulier qui a toujours peur de se faire voler ses affaires) et maman est aux anges de ne rien avoir eu à faire (pour une fois!) et de savoir qu’en cas de perte au moins les affaires pourront être identifiés. On est donc tous fin prêts pour cette nouvelle année scolaire.

Et vous, tout est prêt aussi? Des nouveautés cette année?

Bonne journée!

Fin prête pour une nouvelle année avec Oxford ®!

Coucou tout le monde!

On arrive quasiment à la fin du mois d’août , (déjà! Et oui, entre les vacances, les préparatifs de la rentrée, le temps a file à la vitesse de l’éclair!) et il est donc grand temps pour moi de vous présenter la marque à l’honneur dans la vitrine des marques direct-fournitures de ce mois-ci. Je pense que vous commencez à connaître le concept, chaque mois une marque est plus particulièrement mise en avant avec des promotions et des lots à gagner sur Facebook.Et en ce beau mois d’août, la marque star est Oxford®, une marque dont j’entends parler depuis que je suis toute petite et qui rime pour moi avec qualité. Avant de vous présenter plus particulièrement les deux produits que j’ai reçus pour l’occasion et que pour une fois je me suis égoïstement appropriés, nous allons nous intéresser de plus près à la marque pour mieux la connaître.OXFORD ® est l’une des marques phares de la société Hamelin, une entreprise familiale basée à Caen, fondée en 1864, un acteur de la papeterie. Cette marque est spécialisée dans les cahiers et les agendas en mettant en avant l’importance de l’écriture manuscrite qui demeure indispensable à l’apprentissage et à l’ouverture d’esprit tout en voulant vivre avec son temps et donner du pouvoir aux écrits en rendant le papier plus intelligent en intégrant le digital (avec l’application Scribzee® dont je vous reparlerai) dans leurs produits.Pour proposer le meilleur confort d’écriture à ses clients, la marque a mis au point la qualité Optik paper®, un papier que l’encre ne traverse pas, d’une blancheur parfaite, doux et soyeux très résistant à la déchirure. De plus, suite à un travail avec des ophtalmologistes, ils ont mis au point une réglure bicolore pour limiter la fatigue oculaire. Ce qui intéresse Oxford® en premier lieu, c’est de donner satisfaction à tous ses clients. Et ce sont eux qui les motivent à innover sans cesse avec par exemple l’invention de l’agenda scolaire en 1971, la première gamme de cahiers et blocs pour les professionnels exigeants en 1994 ou alors en 2003, une gamme construite spécifiquement pour répondre aux besoins des étudiants.Au final, pour résumer cette grande marque en quelques chiffres, on pourrait dire que c’est le premier fabricant de cahiers en Europe, plus de soixante millions de cahiers et d’agendas vendus dans le monde, 3,8 milliards de feuilles produites par an, cinq cités de production certifiés tous en Europe dont deux en France, deux mille passionnés qui veillent chaque jour à la qualité des produits et inventent les produits de demain, la première marque à avoir obtenu l’Ecolabel Européen en 2016.Maintenant que nous connaissons mieux la marque et ses objectifs, nous allons pouvoir parler des deux cahiers que vous découvrez en images depuis le début et qui me sont bien utiles au quotidien pour rédiger mes articles de blog. Avant cela, soit je les écrivais directement sur la plateforme mais je dois avouer que la feuille et le stylo me manquaient, soit sur des feuilles volantes mais c’était vite le bazar. Du coup, cette réception me facilite la tâche et la rend même plus agréable.Le premier cahier, qui est d’ailleurs celui sur lequel j’ai pris plaisir à rédiger cet article, est l’EASYBOOK®, un cahier 3 en 1 puisqu’il possède deux pochettes pour ranger nos documents (pratiques pour toutes les recherches que je fais pour rédiger mes articles ou pour classer les dépliants que m’envoient les marques et les contrats) et un marque-page pour se repérer facilement.Il s’agit d’un cahier à spirales de 160 pages (Jai de quoi vous raconter plein de choses avec tout ça!). Et bien entendu, le papier est de la qualité Optik Paper® et je dois reconnaître qu’on fait vraiment la différence avec le papier des cahiers de grandes surfaces: il est plus blanc, les lignes se voient beaucoup mieux et surtout il est doux (il caresse délicatement mon poignet quand j’écris) et c’est super agréable.Et en plus d’être un cahier classique pour y noter toutes mes idées (idéal aussi pour les étudiants), il est compatible avec l’application Scribzee® (grâce aux repères que vous voyez aux quatre coins de chaque page) et ca c’est bien pratique pour garder une trace de nos écrits quelque soit l’endroit où nous nous trouvons. Mais au fait, Scribzee® c’est quoi? Il s’agit d’une application disponible sur Google Play et App Store qui une fois installée permet de scanner en quelques minutes les pages des cahiers compatibles, elles sont ensuite sauvegardées sur le cloud sécurisé gracieusement mis à disposition par Oxford®.Du coup, plus besoin d’amener mon cahier partout avec moi pour travailler sur mes articles. Et comme les notes que l’on scanne sont modifiables, cela me permet de reprendre un article dès qu’une idée me vient, un vrai gain de temps! Il est ensuite possible de partager les notes par mail ou SMS, un outil qui me semble idéal pour les étudiants pour s’échanger leurs notes et les enrichir. Bref, c’est un petit plus vraiment sympathique et original surtout qu’il ne coûte rien de plus.Passons à présent au second cahier reçu, le NOTEBOOK ® en format tablette avec une couverture rigide pour bien le protéger et toujours le système de double spirale bien solide. J’apprécie particulièrement son petit format pratique à transporter (moi qui ai des idées qui me viennent n’importe quand, j’aime bien avoir toujours de quoi noter) et grâce à sa couverture rigide, nous n’avons pas forcément besoin de table pour écrire, il se suffit à lui-même (idéal pour les étudiants mais aussi pour tous ceux qui travaillent dans les transports en commun ou sur la plage comme moi cette été!).Je m’en sers donc aussi pour écrire mes articles en complément du cahier précédent mais aussi pour noter des idées sur des articles à venir. La gamme se décline en quatre couleurs vives et lumineuses et je dois dire que je suis fan de ce bleu. La qualité de papier est toujours la même donc très agréable et qui donne envie d’écrire. Et puis lui aussi est compatible avec l’application Scribzee® donc il possède tous les avantages d’écrits précédemment.Je suis comme une gamine depuis que j’ai reçu ces cahiers, je les adore tellement que j’ai envie d’y écrire tout au long de la journée! Alors désolée pour vous mais du coup, je suis encore plus motivée à rédiger mes articles alors vous n’avez pas fini de me lire! Si vous voulez vous plaindre, je vous laisse vous diriger vers Maryline de Direct-fournitures qui m’a fait parvenir ces cahiers, lol!Vous devez vous dire que l’article touche à sa fin car je vous ai parlé des deux cahiers que j’ai reçus? Et bien pas tout à fait car pour me remercier de mon travail, Maryline m’a fait parvenir un cadeau surprise qui m’a fait chaud au cœur et dont j’ai envie de vous parler du coup: un agenda pour ne rien oublier en 2020. Alors en tant que maîtresse, j’utilise déjà un agenda scolaire basique pour me rappeler de tout ce que je dois faire avec ou pour mes élèves. Celui-ci qui fait beaucoup plus pro et féminin je trouve, sera dédié aux différents plannings que je dois gérer pour faire vivre la page et le blog (marques à contacter, concours, articles à rédiger ou publier, vidéos…). Sa couverture rigide va lui permettre de résister aux différents chocs qu’il pourrait prendre durant mes déplacements.Après comme vous pouvez le voir, il est fourni avec des petits onglets autocollants idéaux pour retrouver facilement des rendez-vous importants par exemple. Les pages planning du debut peuvent permettre de voir en un coup d’œil certains évènements incontournables de l’année, pratiques aussi pour noter les concours par exemple. Un peu plus loin on retrouve l’année mais cette fois-ci présentée semaine par semaine, avec une petite case par jour: la taille idéale pour noter le nom d’un partenaire à recontacter où les coordonnées d’un gagnant de concours.Et on a enfin une présentation plus classique à partir du mois de décembre 2019 avec les différentes heures de la journée et une colonne entière pour chaque jour qui me servira certainement à noter mes rendez-vous personnels et professionnels. Sur les dernières pages, on retrouve le planning 2021 (on ne sait jamais si j’ai tellement de succès que je suis obligée d’avoir des délais d’un an, mdr), quelques mémos (conversions, planisphère…) et une partie note pour écrire tout ce qui me passera par la tête (et je pense que vous commencez à comprendre que ça fuse dans ma tête lol alors ça me sera très utile!) ainsi que les coordonnées de mes contacts. Et le tout avec la qualité de papier Optik Paper® qui rend l’écriture encore plus agréable.Je pense que je suis désormais totalement prête pour entamer une nouvelle année d’articles et de partage et je remercie vivement Direct-fournitures et Oxford® pour ces découvertes.

Et vous, vous connaissiez cette marque? Vous avez déjà acheté certaines de leurs fournitures?

Bonne journée!

Avec Lego Hidden Side, la chasse aux fantômes commence!

Coucou tout le monde!Comme vous le savez si vous avez l’habitude de nous suivre, nous avons la chance depuis quelques mois maintenant, de faire partie de la Max’s family et dans ce cadre de tester des produits pour Maxi Toys afin de partager nos avis avec vous. Je vous laisse imaginer le bonheur que c’est à chaque fois pour les loulous. Alors quand Concetta nous a proposé de tester des nouveautés Lego qui seront bientôt disponibles en magasin, nous avons sauté sur l’occasion et mes trois fans (Maël en premier lieu, fan absolu depuis des années maintenant) ont littéralement sauté de joie en voyant le gros colis arriver!Avant de vous parler plus en détails des quatre boîtes reçues, construites et approuvées par les enfants (avec une surprise à la clé mais patience vous en saurez bientôt plus!), je vais vous présenter un peu les deux marques vedettes du jour: Maxitoys et Lego.MAXITOYS S.A est une société créée en 1989 qui est très présente en Belgique, au Luxembourg, en France, en Suisse, en Turquie, au Maroc, en Roumanie et en Italie. Elle comptabilise plus de deux cent cinquante magasins. Son objectif est d’essayer de donner à ses clients la gamme de produits la plus large possible au meilleur prix. Pour se faire, ils ont mis en place une politique d’achats dynamiques. Mais ce n’est pas tout, ils aiment aussi répondre au mieux aux attentes des clients et portent donc une grande attention à la sélection de jouets, idées cadeaux et jeux vidéo qu’ils commercialisent, que ce soit avec leurs propres marques (dont je vous ai parlé dans mes précédents articles) ou de grandes marques connues (comme Lego aujourd’hui).Qui n’a pas entendu parler de LEGO? Qui n’a pas au moins une fois dans sa vie touché ses fameuses briques? Mais vous êtes-vous déjà intéressés à l’histoire de cette entreprise au destin fabuleux? Il s’agit donc d’une entreprise familiale basée à Billund au Danemark mais dont les bureaux principaux se situent à Enfield (aux Etats-Unis), à Londres (Royaume-Uni), à Shanghai (Chine) et à Singapour. Elle a été fondée en 1932 par Ole Kirk Kristiansen. Son nom vient des mots danois « Leg gods » qui signifient « joue bien ».L’entreprise n’a cessé de se développer, de grandir au fil des années, d’élargir sa gamme pour s’adapter au mieux aux envies de ses petits et grands fans jusqu’à devenir numéro 1 des ventes en 2014 grâce notamment à la création de gammes comme Lego City, Lego Friends, Lego Star Wars… Leur dernière innovation en date est le lancement en août 2018 des premières pièces en plastique végétal, un matériau durable élaboré à partir de canne à sucre.Nous allons maintenant nous intéresser plus particulièrement aux quatre boîtes reçues par les loulous de la toute nouvelle gamme de la marque (Hidden Side) qui invite les enfants à rejoindre une bande de chasseurs de fantômes intrépides prêts à affronter l’inconnu pour tenter de redonner un aspect normal à un monde hanté. Mais en plus du classique jeu de construction que nous connaissons tous très bien, les Lego de cette gamme renferment des secrets et de surprises qui peuvent être révélés grâce à une application qui permet de donner vie aux modèles, en révélant un monde caché de mystères interactifs et de défis à relever! Autant vous dire que les enfants avaient hâte de terminer la construction pour découvrir tout ça!Et je pense que vous vous douterez qu’ils se sont jetés en priorité sur la plus grosse des boîtes (tant qu’à faire autant se faire plaisir!): l’école hantée de Newbury. Pour chacune des boîtes, ils ont procédé à l’ouvert ensemble et les filles ont joué les petites assistantes de Maël le spécialiste (sauf pour la boîte à partir de huit ans, âge que Camille vient d’avoir, pour laquelle la miss a voulu tenter la construction seule mais on en reparlera plus tard).Pour cette école hantée, mon Loulou a comme à son habitude été très efficace dans la construction et ne s’est laissé impressionné ni par le nombre de poches ni par la taille du manuel d’instructions! Il faut dire qu’il a déjà construit seul le grand château de Harry Potter avec pas moins de 37 poches et 3 manuels! Plus rien ne lui fait peur désormais! Du coup, en à peine trois petites heures, tout était fin prêt pour commencer à jouer…Ils ont commencé de manière classique avec les huit personnages inclus, (le héros Jack Davids, l’héroïne Parker L.Jackson, Elton Douglas, Rose Davids. M.Clarke le directeur, les élèves Paola et Wide et enfin Spencer, le chien fantôme de Jack) à la découverte des différentes pièces plus ou moins cachées de l’école: une salle d’ordinateurs, une bibliothèque, une salle de bains, une salle de chimie, un clocher, une salle cachée et un arrêt de bus.Mais après cette découverte qui a duré plusieurs heures mine de rien, ils ont eu envie de découvrir l’application pour faire « vivre » leur école et chasser les fantômes. Cette application est disponible sous Android et IOS et est rapide à installer, simple à utiliser intuitivement par les enfants. Moi, je n’y ai pas compris grand chose au premier abord mais Maël oui. C’est d’ailleurs lui qui a écrit les quelques lignes qui vont suivre pour vous expliquer comment cela fonctionne et ce que l’on peut faire avec.Après l’avoir téléchargée, il suffit de scanner la construction pour qu’elle soit reconnue puis l’aventure commence: le décor bouge, des animaux ou personnages apparaissent. Pour l’école, une fois positionnée à l’envers, elle se transforme en monstre! Il existe deux modes de jeu: chasseur ou fantôme. Après avoir essayé le mode fantôme, Maël a vite abandonné avec un « j’ai rien compris » mais je suis certaine qu’il y reviendra et y arrivera! En mode chasseur, par contre, il a immédiatement trouvé ses marques et adore voir apparaître des glooms qui permettent de faire apparaître des fantômes sur l’écran puis les attraper en visant bien la cible pour agrandir sa collection. Il a ensuite tout expliqué à Camille qui s’est elle aussi prise au jeu. Pour Anaïs il est encore trop tôt pour le moment pour jouer avec le téléphone alors elle se contente de jouer avec les « vrais » personnages pour son plus grand plaisir.Passons à présent au bus scolaire paranormal que Camille a voulu tenter de construire seule. Elle s’est très bien débrouillée mais a quand même eu besoin de son frère de temps en temps. Mais au final à eux deux, en deux petites heures, ils sont venus à bout du montage avec un plaisir à peine dissimulé pour ma puce d’avoir réalisé une bonne partie du travail. Elle est déjà plus douée que moi ma princesse!Le jeu a alors pu commencer et Anaïs n’a pas tardé à les rejoindre pour en profiter aussi. Ce bus scolaire paranormal possède des canons « désenvoûteurs » qui se déploient, des scanners sur le toit et peut accueillir jusqu’à quatre figurines parmi les six incluses dans la boîte (Jack Davids, Parker L Jackson, J.B la talentueuse scientifique, les ouvriers Nanna et Bill et Spencer le chien fantôme de Jack).En plus du bus, ils adorent jouer avec les toilettes mobiles qui peuvent être transformées en monstre hanté lanceur de tuiles marron. Je vous garantis qu’avec tout ça les enfants ont de quoi s’inventer des milliers d’histoires pour des heures de jeu sans jamais s’ennuyer!Comme pour l’école, il est aussi possible de scanner le bus dans l’application pour se lancer dans la chasse aux fantômes! Cela permet de varier les plaisirs sans être trop intrusif dans le mode de jeu classique. En effet, à chaque fois que Maël ou Camille utilisent le téléphone pour faire une partie, certes ils s’amusent et apprécient de voir leur construction s’animer mais cela leur donne aussi envie par la suite de manipuler les figurines réelles et de jouer avec.Enchaînons avec le bateau hanté qui a eu beaucoup de succès auprès de mes trois aventuriers en herbe pour des raisons différentes: pour Maël car il adore Pirates des Caraïbes et que cela lui a fait penser au film, Camille parce que le crocodile lui a rappelé celui de Peter Pan et Anaïs à cause du petit canoë jaune qui lui a fait penser à Vaiana! Bref, ils étaient unanimes pour dire qu’il fallait vite le construire pour commencer à s’amuser!Du coup Maël s’est activé et en à peine une heure tout le monde a pu se regrouper autour du bateau pour commencer à jouer avec chacun leurs histoires en tête! Le mélange de tout ça donne parfois des scénarios assez cocasses, c’est ce que j’adore dans ces jeux qui laissent libre court à l’imagination de chacun.Le bateau hanté peut en plus être séparé en deux puis réassemblé pour donner encore plus d’idées histoires avec les quatre figurines: Jack Davids, Parker L Jackson, le capitaine Jonas et son fils Jonas Jr sans oublier le chien fantôme Spencer et le légendaire alligator (que Camille avait pris pour un crocodile) albinos.Puis quand ils ont eu envie de donner vie au bateau ou de l’appréhender différemment, il leur suffit de le scanner dans l’application pour commencer à chasser les fantômes ou tout simplement se balader pour résoudre des mystères et finir par vaincre le chef fantôme présent dans chaque modèle.Pour être totalement complète, il me reste à vous présenter la dernière des boîtes qui a fait leur bonheur: le cimetière mystérieux. Maël étant fasciné depuis tout petit par tout ce qui tourne autour de la mort était très impatient de terminer le montage et comme pour le précédent, en une petite heure, la tâche a été accomplie.C’est vraiment l’avantage des notices de montage Lego, elles sont très claires en présentant chaque étape pas à pas et permettent aux enfants d’être autonomes. Et comme d’habitude, à peine le jouet monté, ils se sont tous les trois mis autour pour commencer à jouer.Et puis ce cimetière renferme quelques gadgets qu’ils adorent particulièrement: une statue qui tourne, une tombe qui s’ouvre et un arbre hanté avec des bras articulés. Comme dans chaque boîte ils ont pu retrouver des figurines pour agrémenter leurs jeux: Jack Davids et Parker L.Jackson, un squelette, M.Branson et toujours Spencer, le fidèle chien fantôme. De quoi s’inventer des tonnes d’histoires pour bien s’amuser.Et c’est seulement après avoir bien joué avec les personnages qu’ils demandent de voir ce que cela donne avec l’application et ça en tant que maman attentive à limiter les écrans, c’est rassurant. En effet, cela montre qu’ils préfèrent toujours toucher, expérimenter, inventer avant de passer dans le virtuel et de chasser les fantômes. Mais je ne vais pas vous mentir, ils aiment beaucoup ça aussi! Mais comme ils me l’ont dit eux-mêmes, s’il n’y avait pas eu la phase de construction avant, et toutes les histoires qu’ils s’inventent, la chasse aux fantômes ne les intéresseraient pas. Pour eux l’un ne va pas sans l’autre.En conclusion, je pense que vous aurez compris que les trois loulous sont totalement conquis par cette nouvelle gamme et qu’ils remercient MAXITOYS de tout leur cœur pour leur avoir permis de les découvrir. Ils n’ont plus à présent qu’une envie: agrandir leur collection avec le laboratoire détecteur de fantômes, le restaurant hanté, le quad chasseur de fantômes et le train fantôme. De futures idées de cadeaux pour les anniversaires et Noëls à venir!

Et vous, vous connaissez cette gamme? Vous en pensez quoi?

Bonne journée!

Stickerkid: pour une année scolaire sans perte!

Coucou tout le monde!

Je ne sais pas comment sont vos loulous mais ici j’ai Maël qui est très tête en l’air et oublie très souvent ses habits à l’école ou ses stylos sur les tables; Camille au contraire est très ordonnée et soigneuse mais angoissée à l’idée de se faire voler ses affaires et Anaïs encore un peu petite pour toujours bien se rappeler ce qu’elle portait le matin…Du coup, étiqueter leurs affaires et leurs fournitures est LA solution idéale pour éviter toute perte. Mais on ne va pas de le cacher, tout écrire à la main puis coller ou coudre, c’est très chronophage alors entre les trois loulous et la reprise du boulot qui approche (mais que je prépare depuis quelques semaines déjà), je n’avais pas le courage!C’est là qu’intervient STICKERKID, une société qui propose des étiquettes personnalisées depuis 2004 sous la houlette de Doerthe et Chris, un couple suisse-allemand qui la gère aujourd’hui. Elle a été créée par Marck et Michel qui ont développé les produits et la technologie au cours des années jusqu’à créer des étiquettes personnalisables qui tiennent sur le frigo ou résistent au micro-ondes pendant dix ans.Mais ce n’est pas tout, ils en ont aussi conçu des thermocollantes qui résistent au lave-linge et au sèche-linge. Et si nous souhaitons un jour revendre ou donner les vêtements, elles s’enlèvent facilement ce qui est un bel atout. Depuis 2004, ce ne sont pas moins de 300000 parents qui ont fait confiance au savoir-faire de la marque, une belle preuve de confiance et un gage de qualité.Pour cette rentrée, Anaïs (en petite partie) et surtout Maël ont eu la chance de recevoir des étiquettes pour étiqueter leurs fournitures et leurs chaussures (Comme vous pouvez le voir sur l’image même si ma chipie a collé les siennes à l’envers alors que normalement elles épousent parfaitement la forme de la chaussure). L’échantillon que nous avons reçu est réservé aux blogueurs et ne contient pas d’étiquettes thermocollantes mais vous en trouverez bien entendu sur le site.Vous aurez d’ailleurs un grand choix avec soit des étiquettes pour vêtements et chaussures à coller avec ou sans fer, soit des étiquettes pour objets ou pour cahiers soit des packs complets avec un peu de tout: les packs pour l’école (3-12 ans) composés de 30 à 214 étiquettes selon les modèles; les packs pour crèches et nounous composés de 102 à 162 étiquettes et les packs pour colonies de vacances, voyages et sports composés de 154 ou 232 étiquettes.Une fois le choix effectué, il ne reste plus qu’à passer à l’étape de la personnalisation qui est très rapide et intuitive: on peut choisir le texte et sa couleur, la couleur du fond, la police et une petite illustration parmi de nombreux choix répartis en plusieurs thèmes (aventure, allergie, animaux, badbirds, noir-Blanc, emoticônes, aliments, Halloween, loisir, charmant, monstre, édition été, super-héros, tendance, piggies, véhicule). Bref, vous trouverez forcément le bonheur de votre enfant.Et comme vous pouvez le voir avec les nôtres, il est possible de changer de personnalisation pour chaque modèle. Cela m’a ainsi permis de faire des étiquettes pour chaussures pour Anaïs car Maël n’en a pas l’utilité car pas de risque de perte ou d’échange vu qu’il les garde aux pieds toute la journée. Quand on a plusieurs enfants, cela peut donc permettre de faire des économies en faisant un pack pour deux par exemple.

En tout cas, que ce soit les enfants ou moi, nous sommes très satisfaits du résultat: les étiquettes sont très jolies, les couleurs vives et attrayantes et surtout elles sont faciles à coller, décoller, recoller pour les positionner correctement. Les loulous ont donc pu se débrouiller seuls pour étiqueter leurs fournitures (pour Maël) et chaussures (pour Anaïs). Et ca c’est à la fois valorisant pour eux et très appréciable pour la maman que je suis qui a juste à superviser tout en préparant le repas: un vrai gain de temps.Nous sommes donc conquis par ces étiquettes et ne pourrions plus nous en passer désormais, c’est tellement pratique! Nous remercions donc encore Stickerkid pour sa confiance.

Et vous, vous avez aussi cédé à la tentation des étiquettes personnalisées? Vous connaissez Stickerkid?

Bonne journée!