Le périnée: un muscle à bichonner!

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Ici malgré la pluie tout va bien, on a profité d’un weekend calme avec un enfant sur trois (Camille vendredi soir et Maël hier) et on se prépare lentement mais sûrement pour les fêtes qui arrivent!).

Après trois grossesses (avec une douzaine de kilos pris à chaque fois),  trois accouchements par voie basse (dont eux avec une grosse tête lol) et avec des années de course à pied derrière moi, je vous laisse imaginer l’état de mon périnée malgré pas mal de séances de rééducation! C’est donc avec intérêt que j’ai découvert et essayé LA SONDE DE REEDUCATION PERINEALE Urgo Mia, reliée à une application sur mon téléphone pour pouvoir faire des exercices tranquillement à la maison.

urgo

Avant de rentrer plus en détails dans le fonctionnement de la sonde, mais aussi un peu plus dans mon intimité puisque je vais vous révéler pourquoi j’en ai encore besoin, un petit rappel anatomique s’impose: le périnée est un petit hamac composé de muscles qui s’étend du pubis au rectum. Son rôle est primordial, en plus de soutenir tous les organes du petit bassin, il garantit les contrôles des fonctions urinaires et digestives. Par ailleurs, il permet d’avoir des sensations lors des rapports sexuels. Mais ce muscle est mis à rude épreuve tout au long de notre vie par différents facteurs: grossesse et accouchement, ménopause et bouleversements hormonaux, constipations répétées, travail sédentaire, sport intensif, mauvaise posture…

urgoAlors maintenant qu’on sait un peu mieux de quoi on parle, on va pouvoir parler des différentes façons de pratiquer la REEDUCATION DE NOTRE PERINEE car on l’aura bien compris, c’est un muscle très important pour nous, les femmes! Et on doit bien l’avouer, c’est un sujet encore trop méconnu, un peu tabou aussi, même si on en parle beaucoup plus aujourd’hui qu’à l’époque de ma maman par exemple! (D’ailleurs, quand elle a vu les différentes séances de rééducation que j’ai pu avoir et quand elle me voit l’entretenir encore aujourd’hui, elle regrette de ne pas l’avoir fait elle aussi!).

urgo

Comme je vous le disais en préambule, mon périnée a beaucoup souffert entre mes grossesses, mes accouchements et tout le sport que je fais (la course à pied en particulier) et malgré les séances que j’ai pu faire après chaque accouchement (j’ai été une élève sérieuse sur ce coup!), j’ai encore des soucis de fuites urinaires (quand je cours ou que je saute sur place, quand j’éternue aussi parfois) qui me montrent qu’il a encore besoin d’être renforcé et que cette sonde tombe donc à pic pour m’aider! Et encore, heureusement que j’ai limité les dégâts en faisant mes séances de rééducation après chaque accouchement! Ce qui rassure d(un certain coté c’est qu’en parlant de ce sujet autour de moi, je constate que je suis loin d’être la seule à souffrir de fuites urinaires. D’ailleurs, 18% des femmes ente 25 et 28 ans, 38% entre 40 et 55 ans et 47% à partir de 55 ans en subissent les conséquences.

urgo

Comme je vous disais donc j’ai effectué ma rééducation après chaque accouchement car j’ai été sensibilisée dès mes cours de préparation sur l’importance de prendre soin de mon périnée et je ne regrette pas de l’avoir fait! Pour Maël, j’avais eu une rééducation « classique » donc avec une sonde ressemblant à celle dont je vous parle aujourd’hui et de petits exercices à réaliser. Pour Camille et Anaïs, j’ai eu une « rééducation manuelle par visualisation ». Je dois avouée qu’au début j’étais assez dubitative et pas très à l’aise avec les exercices proposés mais au fur et à mesure j’ai commencé à bien les intégrer et l’avantage est que je peux continuer à les faire à la maison maintenant que je sais ce que je dois ressentir. Mais sans la sage-femme pour valider ou pas, je ne suis quand même jamais sûre de les réaliser parfaitement.

urgo

 C’est dans ce contexte que la sonde URGO MIA est entrée dans ma vie pour m’aider à muscler encore plus mon périnée pour diminuer au maximum mes fuites qui peuvent être très gênantes dans certaines situations. Car oui, malgré ce que pas mal d’entre vous ont pensé en la voyant, il s’agit bien d’une sonde de rééducation et pas d’un vibromasseur!!! Cette sonde intelligente de renforcement du périnée peut s’utiliser en parallèle des séances de rééducation menées en cabinet ou plus tard (comme moi) pour l’entretenir et le renforcer. Il ne faut pas l’utiliser si l’on porte un anneau vaginal et il faut demandé un avis médical avant utilisation si on porte un stérilet, si on a accouché depuis moins de six semaines, si on a des douleurs ou des cicatrices vaginales. Elle a une autonomie de 3 ans et est garantie deux ans. Elle est reliée en bluetooth avec l’application Urgo Mia disponible sur IOS et Android.

urgo

 Entrons maintenant plus en détails dans le fonctionnement de cette sonde reliée à une application dont vous voyez des images depuis le début de votre article (et en exclusivité vous pouvez découvrir le travail de mon périnée, vous en avez de la chance et surtout vous pouvez vous rendre compte qu’il a encore bien besoin de se renforcer!). Lors de la première connexion, on rentre nos informations et on  a le choix entre différents programmes selon les soucis que l’on rencontre. J’ai choisi « inconfort urinaire » vu que c’est ce qui me dérange le plus au quotidien. Ensuite, j’ai donc un planning de 10 séances à effectuer, à raison de 3 séances par semaine. Ce qui est bien c’est que les séances sont rapides (entre 4 et 10 minutes) et les exercices clairs. Moi, je fais généralement mes séances avant de m’endormir car comme il faut se concentrer aussi sur sa respiration, cela me permet de me détendre avant une bonne nuit.

urgo

Il existe différents types d’exercices: le verrouillage (contracter au maximum le périnée puis le relâcher sur une courte durée plusieurs fois afin de développer l’agilité de nos muscles pelviens ainsi que leur vitesse de contraction), l’endurance (contracter moyennement fort pendant une durée de plus en plus longue en fonction de nos progrès), la résistance (contracter le périnée et le relâcher plusieurs fois d’affilée afin de travailler les fibres musculaires lentes responsables du tonus de base), le relâchement (contracter au maximum pour relâcher lentement afin d’arriver à un plancher pelvien complètement détendu). Durant chaque exercice, on visualise en temps réel la contraction de notre muscle sur l’écran ce qui nous permet de mieux comprendre de quelle manière agir efficacement sur notre périnée pour le contrôler et rectifier le tir (même si ce n’est pas toujours facile! La preuve sur les graphiques de ma première séance).

urgo

A la fin de chaque séance, nous obtenons un score et le détail de nos « performances » dans chaque type d’exercices, qui nous permet de visualiser facilement nos progrès, nos points faibles… Pour le moment je suis à mi-parcours de mon programme et les résultats commencent à se faire sentir, déjà mes scores s’améliorent mais surtout durant mes dernières footings, je n’ai quasiment pas eu de fuites, c’est donc très positif et me donne envie de continuer à l’utiliser pour renforcer encore mon périnée! Après il est certain que c’est un investissement, 179 euro (ce serait tellement chouette que la sécurité sociale en rembourse une partie!) mais se sentir mieux au quotidien et ne plus être gênée pendant mes séances de sport ou mes jeux avec les enfants, ça n’a pas de prix!

Pour en savoir encore plus sur cette sonde intelligente, vous pouvez vous rendre sur le site URGO TECH ou la page URGO MIA . Et dans tous les cas, mesdames, prenez soin de votre périnée et ne négligez surtout pas votre rééducation. Ce ne sont pas toujours des moments agréables mais c’est tellement important!

Et avec le code MAMANCOMBLEE, jusqu’au 28 février 2019, vous aurez droit à une réduction de 15 euro sur l’achat d’une sonde.

Bonne journée!

Un accouchement riche en émotions!

Tout a commencé le 28 septembre 2014 donc deux jours après le terme alors qu’on m’avait stressée une bonne partie de ma grossesse en me disant de me ménager car j’avais un risque d’accouchement prématuré! Autant vous dire que le temps commençait à me paraître long surtout qu’il faisait encore très chaud! J’avais tout essayé pour faire commencer le travail (longues marches, méthode italienne, trampoline…) sans succès! Et Maël et Camille s’impatientaient aussi! Mais ce dimanche-là tout était réuni: les loulous étaient chez papi et mamie et Cédric ne travaillait pas alors on y croyait.

IMG_9368

On avait rendez vous à la maternité à 9 heures. La sage femme m’a examinée, col toujours mou, ouvert à 2, bébé très bas ( à ce moment là on ne  savait pas encore que ce serait une puce car on avait décidé de garder la surprise) mais zéro contraction. Elle me fait donc un décollement ( pas douloureux du tout) puis monitoring pour surveiller. Et là, je commence à contracter! Certaines contractions deviennent douloureuses. Vers 11 heures, la sage femme revient, voit les contractions, col à 3/4. Elle hésite à nous faire repartir car on est à 20 minutes de la maternité. Finalement, on décide de prolonger un peu le monitoring pour voir si les choses évoluent.

IMG_9401

Vers midi, elle revient, les contractions sont de plus en plus douloureuses et rapprochées. Donc on reste et on décide de percer la poche des eaux. Elle me propose la péridurale avant mais je préfère essayer sans. Donc c’est parti! Une fois la poche rompue, on m’installe sur le ballon, elle me montre des positions pour mieux supporter les contractions. Vers 13 heures,  col à 7, je commence à avoir vraiment mal et ne supporte plus le ballon, je préfère retourner sur le lit, d’abord à 4 pattes en appui sur le ballon puis finalement, couchée sur le dos, c’est comme ça que la douleur est la plus gérable. Mon homme me masse le dos pendant les contractions car la douleur est intense.

IMG_9430

Vers 14 heures, col ouvert à 9/10, la sage femme tente de me faire pousser car elle aimerait bien assister à la naissance avant la fin de sa garde mais je ne suis pas efficace. Du coup, elle me présente la nouvelle équipe. Un quart d’heure plus tard, je sens que ça pousse donc on appelle l’équipe et on s’installe. La première sage femme revient aussi du coup pour m’encourager pendant la poussée! Et là je pousse une fois, je sens une intense brûlure, signe que la tête s’engage et 2 minutes après le soulagement, je vais attraper mon bébé et finir de le sortir! Il me semble si petit! Et là, je regarde entre ses jambes et découvre que j’ai une deuxième magnifique poupée, un moment magique! Il est 14h26 . Toute l’équipe me félicite pour ce bel accouchement sans péridurale. Et j’avais des spectateurs entre les étudiants, les titulaires et la sage femme de l’équipe précédente!

IMG_9440

Mais après, ça se complique, le placenta n’est pas sorti entièrement, je saigne beaucoup. Je lis la panique dans le regard du corps médical et de mon homme. Du coup, la sage femme doit aller le chercher dans mon utérus et sans aucune anesthésie(sinon j’aurais dû aller au bloc et être séparée de mon bébé et ça je voulais à tout prix l’éviter), c’est vraiment une douleur atroce. Heureusement, l’équipe est très soutenante, une aide soignante me tient la main et me parle pour me faire penser à autre chose durant toute la manipulation. Je regarde ma puce pour me donner de la force, je hurle aussi, ce sont quelques minutes qui me paraissent des heures. Mais ouf, elle y arrive enfin! Et après, tout le monde me félicite encore de mon courage car c’est très rare de faire ce genre de geste sans anesthésie de nos jours.

IMG_9425

Bref, ce mauvais moment passé, je récupère ma poupée qui était en peau à peau avec papa pendant ce temps et je la mets au sein! Et là, on reste bien 2 heures comme ça à se découvrir. Puis, on la pèse, 3kg466, pas si crevette que je le pensais finalement! On me surveille étroitement aussi car j’ai perdu pas mal de sang mais tout va bien alors j’ai enfin droit à un goûter  vers 17 heures (alors que j’avais rien avalé depuis la veille!) et on nous amène dans notre chambre. Une heure plus tard environ, mes parents arrivent avec Maël et Camille qui n’ont qu’une envie : découvrir leur petite sœur. Et ce sont de nouveaux instants magiques qui débutent et le début d’une nouvelle vie… à 5!

IMG_9478

Un coup de pompe? Un Rejuveniix et ça repart!

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Ici la forme est au rendez-vous pour un samedi tranquille en famille: sport, coiffeuse, jeux, piscine et quelques courses avec les filles pendant que Maël s’amuse à l’anniversaire d’une copine.

Je dois l’avouer avec mes trois loulous pleins d’énergie, mes élèves, le sport que je fais (c’est un besoin et une passion pour moi mais ce n’est pas toujours facile !), toutes les autres activités du quotidien, mon problème de thyroïde, j’ai parfois de vrais coups de mou, de grosses baisses d’énergie! Alors c’est avec plaisir et curiosité que j’ai accepté la proposition de VERO pour essayer les gélules Rejuveniix pour me donner un coup de fouet de temps en temps!

rejunerix

Rejuneniix fait parti d’une des gammes de produit proposée par la marque Ariix qui développe des produits atoxiques pour une vie saine. Cette société propose des produits 100% naturels, bio, sans OGM, sans paraben, sans phtalates, hallal, casher, végan, végétariens, non testés sur les animaux. Elle propose six gammes: la gamme Nutrifii (compléments alimentaires), la gamme Slenderiiz (minceur), la gamme Jouvé (soin du visage), la gamme Reviive (soin du corps et cheveux), la gamme puritii (purification de l’eau et de l’air) et la gamme Priime (huiles essentielles).

rejunerix

REJUVENIIX combine un concentré de superfruits (argousier naturel, baies de Goji, baies d’Acaï, baies de Maqui et fruit Noni d’Hawai) et des exhausteurs d’énergie naturels. Ils permettent d’améliorer l’humeur, de donner un regain d’énergie. Rejuveniix apporte donc ce coup de pouce à nos vies en soutenant la vivacité d’esprit, l’énergie et un sentiment général de bien être. Ces ingrédients uniques sont spécialement formulés pour augmenter l’énergie sans créer un manque quelques heures plus tard, en travaillant avec notre corps pour augmenter l’énergie naturellement. Grâce à ce complément, nous n’aurons pas de pic de fatigue ou de surexcitation.

rejunerix

Comme vous le savez sûrement, ou pas d’ailleurs lol, en plus de mes enfants, le sport est une autre passion pour moi, la course à pied en particulier. Et vu l’énergie que je dépense chaque jour et chaque nuit pour m’occuper des loulous et des taches de la maison, je dois avouer que j’ai fréquemment de gros coups de mou, des manques de motivation, une grosse baisse d’énergie. Mais comme le sport est aussi un moyen pour moi de me vider la tête et de décompresser, j’avais parfois besoin d’un petit coup de pouce pour trouver la motivation de sortir tout en assurant ensuite à la maison.

rejunerix

Depuis que j’utilise REJUVENIIX, dès que je commence à ressentir un coup de fatigue, je prends une gélule, et je ressens rapidement les effets positifs et un vrai coup de fouet! C’est vraiment une très jolie découverte, avec des produits naturels en plus! Tout ce que je recherche? Cela m’aide au quotidien à pouvoir conserver toutes mes passions, en plus du travail et de la vie de famille sans pour autant avoir une fatigue excessive ou être de trop mauvaise humeur! Du coup, Cédric lui aussi m’encourage à prendre une gélule de temps en temps!

Bonne journée!