Le poids et moi: un éternel combat…

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous?

Aujourd’hui, c’est un article beaucoup plus personnel que j’écris. Ça fait longtemps que j’y pense car je sais que cela ne pourra que me faire du bien de mettre tout ceci noir sur blanc mais ce n’est pas facile de se livrer ainsi et de revenir aussi sur des moments difficiles de ma vie. Surtout que même si tout ça est loin maintenant, je sais que mes soucis ne seront jamais réellement réglés et que mon alimentation ne sera jamais tout à fait normale et déculpabilisée surtout…

Alors commençons par le commencement, on va dire que j’ai toujours été plutôt potelée: un beau bébé de 3kg800 avec 3 semaines d’avance, puis une enfance assez insouciante avec un goût prononcé pour les sucreries…

Je pense que c’est vers l’âge de 9/10 ans que j’ai commencé à me sentir complexée par mes quelques kilos en trop, pas forcément parce que je me sentais mal dans mon corps mais surtout à cause du regard des gens et de la méchanceté de certains enfants… Et puis je commençais aussi à avoir le begain pour un garçon et je sentais bien que je ne l’intéressais pas notamment à cause de ça… Je crois que c’est à ce moment là que j’ai commencé mon premier « régime ». J’ai eu quelques petits résultats, j’étais contente de noter mes progrès sur un petit carnet que m’avait fabriqué ma maman mais je n’ai pas tenu longtemps… sûrement parce que j’étais trop jeune… pas prête non plus… Et puis mis à part ça, j’étais plutôt épanouie, j’avais plein de copines et j’étais heureuse… en apparence en tout cas…

Les choses se sont compliquées au collège, avec les premiers flirts en particulier… Jusqu’en 5ème, j’étais apparemment épanouie et pleine de vie mais intérieurement j’étais totalement complexée presque dégoûtée par mon corps. J’ai donc entrepris un nouveau régime… Et là, l’amour a fait des miracles pour moi, pendant quelques années j’ai réussi à perdre du poids régulièrement et je me sentais tellement mieux, le regard des autres me semblait différent aussi… J’ai ainsi vécu de belles années collège et lycée avec des hauts et des bas malgré tout, la nourriture devenant peu à peu un ennemi pour moi sans que je ne m’en rende compte… Heureusement, j’étais entourée, j’avais une bande d’amis avec qui on faisait beaucoup la fête alors le reste passait au second plan… Mais une fragilité était bel et bien présente…

Et tout a dérapé quand je suis entrée à l’université et que je me suis donc retrouvée seule à gérer ma nourriture… Peu à peu, sans vraiment m’en rendre compte, j’ai réduit considérablement la quantité d’aliments que je mangeais et augmenté de façon conséquente mon activité physique… La nourriture n’obsédait… je comptais tout, culpabilisais beaucoup… je me suis aussi peu à peu éloignée de mes amis car aller au resto par exemple devenait trop dur pour moi… et plus je maigrissais, mieux je me sentais, enfin en surface seulement.. car en réalité, je perdais ma joie de vivre… je m’éteignais peu à peu…

Je rentrais chez moi chaque week-end et ma maman commençait a vraiment s’inquiéter de me voir maigrir à vue d’œil. Mais moi je niais la réalité, je trouvais mille et une excuses pour justifier cette perte de poids (le stress, le manque de temps…) et lui promettait de faire attention… ça a duré un moment comme ça… jusqu’à ce qu’un jour elle me voit vomir (chose que je n’ai faite qu’une fois en plus mais comme quoi il fallait un déclic, un ange gardien doit veiller sur moi) et là, la peur et le dégoût quasiment que j’ai vis dans ses yeux m’ont permis une première prise de conscience de la gravité de la situation…

Ah ce moment là je pesais 41,2kg (je me souviendrais toujours de ce chiffre qui m’avait donné le sourire le matin en le voyant s’afficher sur la balance et qui tout à coup me paraissait dangereux) sachant qu’au début de mon « régime », j’en faisais presque 66! Alors je mentirais que suite à ce déclic tout est rentré dans l’ordre en un clin d’œil! Non, loin de là et d’ailleurs tout n’est pas encore réglé des années après! Mais en tout cas, j’ai cessé de perdre du poids et accepte petit à petit d’en reprendre un peu (ça, ça a vraiment été le plus difficile!)…

Suite à tout cela, j’ai trouvé peu à peu un rythme alimentaire qui me convenait pour gérer un poids qui me paraissait acceptable tout en faisant toujours beaucoup de sport. Mais avec le recul, je me rends compte que j’étais psychorigide et qu’au moindre écart je culpabilisais pendant des jours. Bref, mon quotidien n’était pas facile et je m’étais pas tous les jours facile à vivre pour mon entourage! Mes problèmes de bouffe avaient réussi à ternir ma bonne humeur légendaire et j’avais même perdu mon sourire!

Je passe sur des années à vivoter comme cela pour parler de ce qui m’a vraiment aidée à dépasser tout ça: premièrement rencontrer le grand amour en 2007, ce qui m’a permis de me sentir mieux dans mon corps et de me sentir belle dans les yeux de quelqu’un c’est tellement important! Et puis ce qui m’a encore plus aidée ce sont mes grossesses et surtout l’arrivée de mes enfants! Déjà je me suis rendue compte que ce n’était pas dramatique de prendre du poids et surtout j’en prenais pour donner la vie… Et en plus, j’ai vu que sans me priver outre mesure je pouvais garder un poids qui me convenait…

Et puis maintenant qu’ils sont là je fais encore plus d’efforts pour manger le plus équilibré possible sans trop m’interdire de choses car je n’ai surtout pas envie que pour eux aussi la nourriture devienne un ennemi! Je sais que je ne suis toujours pas guérie, je culpabilise encore parfois de certaines choses que je mange et je resterai toujours fragile à ce niveau là… mais je progresse et je m’autorise bien plus de choses… je n’en suis que plus heureuse et épanouie… et dernière victoire en date je n’utilise plus la balance, mon meilleur ennemi!

Voilà, j’espère que cet article pourra être utile à certains d’entre vous car mine de rien je pense que la nourriture peut être un souci pour pas mal d’entre nous… si j’ai un conseil à donner après tout ce que j’ai vécu, c’est surtout ne jamais parler de régime… essayer de manger équilibrer et d’avoir un minimum d’activité physique c’est la base… après on risque aller sur une pente dangereuse… et puis personne n’aura jamais le corps parfait, l’essentiel c’est de s’accepter .

Bonne journée 😊

Auteur : anamaca3

Maman blogueuse, testeuse, sportive de trois loulous! Autant dire que le rythme de vie est intense mais c'est tellement bien comme ça! On est totalement imparfaits mais complètement heureux et épanouis!

16 réflexions sur « Le poids et moi: un éternel combat… »

  1. Ma collègue…. Pour en avoir parlé souvent avec toi, je ne peux que comprendre ce que tu écris et je suis fière que tu aies réussi à en parler ainsi… Si pour toi c est important de le faire et que cela peut t aider alors chapeau ! 😍

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Collegue ❤️ Ca a été un travail compliqué mais aussi salvateur d’avoir pu coucher tout ça sur « papier » et d’avoir osé le partager aussi (l’article est écrit depuis au moins 6 mois mais il m’a fallu encore un long cheminement pour parvenir à appuyer sur la bouton « publier » bisous 😘

      J'aime

  2. quand on est obsédé par son poids les gens font des régimes draconiens au risque de perdre leur vie pour l’avoir vu chez une personne qui a failli en mourir, bref, il faut manger à tous les repas mais raisonnablement ce que j’ai toujours fait toute ma vie sans avoir besoin de faire de régime, mon poids reste stable, quelques variations au moment des fêtes mais rien de bien méchant puisque je garde mon poids de forme ! biz

    J'aime

  3. Merci de t’être livré comme ça, car c’est une chose pas facile. Je te comprends, car moi aussi j’ai un soucis avec le poids, mais à l’inverse de toi, il faudrait que j’en perdre. je ne sais pas si j’oserais un jour faire un article pour en parler, car les gens jugent tellement facilement.
    Bisous et bravo pour ton courage.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s